Une majorité agonisante

Tribune libre parue dans La Région Auvergne-Rhône-Alpes n° 10 / Janvier 2020

La majorité de Laurent Wauquiez n’en finit plus de s’étioler. Déjà en voie de disparition dans les urnes, elle perd des élus, aujourd’hui ceux du Modem, et demain évidemment d’autres centristes et quelques LR macron-compatibles. Au final, que restera-t-il de cette présidence ? Beaucoup de promesses certes, quelques réalisations, beaucoup de rodomontades, mais surtout l’absence de courage. En ce sens, Laurent Wauquiez aura parfaitement incarné le destin de cette droite du reniement : l’ambition ne fait jamais bon ménage avec la capitulation.

Vœu : Pour une meilleure protection des femmes face au communautarisme (avec vidéo)

Vœu du groupe RN, présenté par Céline Porquet – 20 décembre 2019

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 20 décembre 2019, et par la voix de Céline Porquet (RN), le groupe RN a présenté un vœu en faveur d’une meilleure protection des femmes face au communautarisme.

Exposé des motifs :

Durant cette Assemblée Plénière, vous nous avez soumis un rapport intitulé « Région Solidaire / lutter contre les violences faites aux femmes ».

Vous indiquez dans celui-ci, afin de répondre au fléau des violences faites aux femmes, qu’il est nécessaire de mettre en œuvre des actes forts et concrets, Auvergne-Rhône-Alpes étant la deuxième région en termes d’appels au 3919, le numéro pour les femmes victimes de violences. Nous avons soutenu et voté ce rapport afin d’aider à assurer la sécurité des femmes, notamment avec la création de logements d’urgence.

Cependant, malgré ces mesures, ces actions sont vaines car nous acceptons qu’aient lieu des réunions animées par des personnes qui considèrent les femmes comme mineures, dépendantes de leurs maris et obéissantes en tout point. Ces personnes tiennent des propos grossièrement misogynes et intolérables qui vont à l’encontre de l’épanouissement et de la liberté de la femme, et sont surtout incompatibles avec nos valeurs civilisationnelles.

Lire la suite

Question orale : Identité et enracinement: où est donc passé le blason ? (avec vidéo)

Question orale du groupe RN, présenté par Isabelle Surply – 20 décembre 2019

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Logo-RN.jpg.

Monsieur le Président,

En juin 2018, vous aviez déposé sur nos tables en session plénière, une proposition de blason régional à faire voter par l’ensemble des élus de notre Assemblée.

Le jour-même de la plénière, vous avez retiré ce rapport de l’ordre du jour, invoquant « qu’il n’était pas prêt ». Sans autre forme d’explication…

Puisqu’un travail a été produit et donc rémunéré, le Groupe Rassemblement National s’interroge sur la disparition soudaine et inexpliquée de ce rapport, à l’heure où vous semblez faire campagne sur l’identité et l’enracinement de la Région.

Monsieur le Président, le Groupe Rassemblement National vous demande :
1) la communication du calendrier quant au retour de ce rapport en Assemblée Plénière,
2) l’identité de l’entreprise mandatée ayant réalisé ce travail, et le coût associé à cette prestation payée par la Région.

Culture scientifique, technique et industrielle : promotion de la culture scientifique (avec amendement)

Explication de vote de Vincent Lecaillon – 20 décembre 2019

Rapport n° 3742

Le 20 décembre 2019, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Vincent Lecaillon (RN) s’est dressé contre les dérapages pseudo-scientifiques soutenus par l’Exécutif de Laurent Wauquiez :


Amendement présenté par Vincent Lecaillon

Contre la création d’une nouvelle EPCC

Exposé des motifs :
La diffusion d’une culture scientifique, technique et industrielle en direction du grand public auvergnat et rhônalpin, et son partage, est un enjeu stratégique important en matière économique, sociale et diplomatique dans un contexte de « mondialisation universitaire ». Pour ce faire, il n’est pas nécessaire de créer une nouvelle EPCC, qui par exemple, va absorber le Centre de la culture scientifique, technique et industrielle de Grenoble (CASEMATE), à statut associatif, avec les surcoûts inhérents à ce type de structure.

En effet, une nouvelle EPCC va générer des coûts de structure :

Lire la suite

Stimuler la création de nouveaux emplois industriels en Auvergne-Rhône-Alpes (avec amendement)

Explication de vote de Bruno Desies – 20 décembre 2019

Rapport n° 3743

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 20 décembre 2019, Bruno Desies (RN) s’est prononcé sur le rapport de l’Exécutif concernant la stimulation des activités industrielles dans la Région :


Intégration de mesures de Favorisant la Dépolarisation des Territoires dans les 3 volets du Dispositif

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Logo-RN.jpg.

Exposé des motifs :
La métropolisation et son pendant la désertification des territoires, est un phénomène désormais établi dont on mesure chaque jour la nuisance. Et pourtant, toutes les politiques économiques tendent volontairement ou non à son renforcement. Dans ce rapport, la mise à disposition des moyens de la Région doit contribuer à inverser le phénomène de polarisation et métropolisation dans une politique éclairée d’aménagement du territoire.

Lire la suite

Communication et débat sur la proposition de rapport du groupe RCES

Explication de Richard Fritz – 20 décembre 2019

Rapport n° 3758

Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes du 20 décembre 2019 : Richard Fritz (RN) prend la parole pour se moquer d’une proposition de rapport de la part du groupe des Verts (RCES) en faveur de l’idéologie naturaliste :

Programme régional de la filière forêt-bois

Explication de vote de Charles Perrot, 20 décembre 2019

Rapport n° 3741

Le 20 décembre 2019, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Charles Perrot, président du groupe RN, a commenté le plan régional de la filière forêt bois :

Monsieur le Président, chers collèges,

Nous voterons avec plaisir le programme régional de la filière forêt-bois, d’autant plus que demain la Russie inondera le marché du bois avec ses résineux de qualité médiocre venant du fond de la toundra.

En France, nous produisons l’excellence (douglas, chêne… soit des bois de haute qualité mécanique et durable). Nous pouvons dés lors nous orienter vers une position de fournisseur de bois de haute qualité, d’autant que notre forêt est vieillissante, soit beaucoup de bois à maturité sur pieds. Nous avons donc les disponibilités pour alimenter un marché de taille continental (l’Europe). Par notre virage stratégique vers des résineux « bois rouges » (douglas, et même mélèzes) nous pourrons occuper des marchés de niche à haute valeur ajoutée. Le douglas, certes plus cher à l’achat a également l’avantage de ne pas avoir besoin de traitement. Donc beaucoup de potentiel pour l’avenir de la sylviculture française.

Lire la suite

Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires : bâtir une Région d’avenir, solidaire et durable

Intervention d’Anne-Françoise Abadie-Parisi – 20 décembre 2019

Rapport n° 3454

Le 20 décembre 2019, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Anne-Françoise Abadie-Parisi (RN) est intervenue pour critiquer le Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET), présenté par l’Exécutif de Laurent Wauquiez :

Monsieur Le Président, chers collègues

En premier, je voudrais relever certains termes du mémoire. En effet nous avons déjà eu du mal à nous habituer aux prétentieux « cluster » « hub » « pôle multimodale », et maintenant voilà qu’ apparaissent dans ce texte « mobicoster », « Tiers-lieux », « crowd sourcing » « fermentescibles » « trames noires » et pour finir le redoutable « autosoliste » dont on pressent que vous allez l’avoir à l’œil celui-là ! « Quel diable de jargon entends-je ici ? Voici bien du haut style » pourrait redire  Gorgibus, le père infortuné des précieuses ridicules ! Comment se fait-il, Monsieur le Président, vous qui vous piquez d’être un fin lettré que vous nous ameniez à souffrir ceci ?

Lire la suite

Budget primitif 2020 : une Région gérée, une Région d’avenir (avec 17 amendements)

Intervention de Charles Perrot – 19 décembre 2019

Rapport n° 3750

Le 19 décembre 2019, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, le président du groupe RN, Charles Perrot, a abordé les points positifs et les points négatifs du budget régional 2020 de Laurent Wauquiez :


Amendement présenté par Muriel Burgaz

Le model AFPA est-il toujours adapté ?

Exposé des motifs :

La politique de « Formation » évolue, elle appartient de moins en moins à des organismes de formation et à l’état mais de plus en plus, et assez logiquement, au monde économique et aux entreprises. Les difficultés des AFPA l’attestent, elles ont du mal à remplir leurs formations qui ne sont pas spécialement conçues pour être adaptées aux réalités économiques régionales ni aux métiers en tension.
Malgré plus de 7 M€ alloués à l’AFPA, la Région n’en retire aucun résultat en matière d’aide au retour à l’emploi. C’est un financement à fonds perdus car malgré cette abondance d’argent public (Région + Etat) de nombreux centres AFPA sont en déroute financière et sur le point de déposer le bilan (comme notamment au Puy-en-Velay et à Aurillac…). Il faut donc tourner la page.
Nous proposons d’abaisser de 4 millions d’euros le montant de leurs subventions pour les transférer vers des filières et métiers en tension, comme les formations sanitaires et sociales.

Lire la suite