La Région Auvergne-Rhône-Alpes subventionne une exposition à caractère pédophile

Du 12 janvier au 16 février 2018 se tenait à Saint-Etienne (42) une exposition “d’art contemporain” dans la galerie “Les Limbes”. Elle a été organisée par une association nommée “Les Céphalopodes”. Dans la revue “Laura 22” (mai-octobre 2017), les “artistes” de cette association, Laura BOTTEREAU et Marine FIQUET,  nous expliquent le but leur travail : “L’enfance est pour nous un espace qu’il nous plait d’ébranler, de subvertir et de réinventer. (…) Nous détournons les éléments de l’enfance et du jeu pour leur apporter des charges sexuelles et affectives. (…)  Les deux fillettes arborent un membre métaphorique troublant la question du pénétrant-pénétré. (…) Le sexe comme jeu érectile apparait également dans un dessin de l’ensemble” (sic !). Voici comment ces paroles se traduisent en pratique ; pour ne vous montrer que trois exemples :

Or, cette exposition a été subventionné à hauteur de 5.000 € par la Région Auvergne – Rhône-Alpes, dirigée par Laurent WAUQUIEZ (LR),  ainsi qu’à hauteur de 4.000 € par la ville de Saint-Etienne, dirigée par Gaël PERDRIAU (LR). Depuis la révélation de ces soutiens par la conseillère régionale frontiste Isabelle SURPLY, les Républicains sont très mal à l’aise. Lire la suite

Charte “Ma commune SANS migrants”

Il y a quelques semaines, le gouvernement de gauche a transféré dans un certain nombre de communes des clandestins en provenance de la “jungle” de Calais, ceci sans concertation préalable. Le mépris des règles démocratiques est tel que le gouvernement a demandé aux Préfets de passer outre toute forme de refus des élus et de la population sur place.

Le groupe frontiste au Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes a réagi : il invite désormais les élus locaux à signer une charte et à bénéficier d’un soutien à la fois politique et pratique pour organiser leur défense :

charte-ma-commune-sans-migrantsPour lire la déclaration liminaire et les 8 engagements de la charte, cliquez sur l’image.

Humour : le fonctionnement de la Région de Laurent Wauquiez pour les nuls

Rapports retirés de l’ordre du jour, d’autres rajoutés, des réunions déplacées ou annulées, des services désorganisés, du matériel qui ne fonctionne pas… Voici comment on peut résumer la direction de la nouvelle Région Auvergne-Rhône-Alpes par Laurent Wauquiez et la droite depuis le 4 janvier dernier :stop

Et voilà comment on pourrait résumer le nouvel organigramme de l’Exécutif de droite, seul responsable de cette pagaille :

à la têteVivement le Front National !

Projet Lyon-Turin : les mensonges des écolos (EELV) à la Région

EELV

L’évolution d’EELV vers l’insignifiance

Le groupe Europe Ecologie-Les Verts (EELV) se présente comme le véritable opposant au projet ferroviaire de la ligne à haute vitesse Lyon-Turin. A interroger leurs élus, ils ont toujours été « contre » et poursuivent une opposition fidèle et constante depuis des années. Par conséquent, le 11 juillet 2013 à la Région Rhône-Alpes, ils n’ont pas participé au débat sur le Lyon-Turin qui a été pourtant organisé… à la demande d’EELV. Comprenne qui puisse comprendre.

Les écolos veulent apparemment faire oublier qu’ils ont été les plus farouches promoteurs du Lyon-Turin pendant des années. Sans leur soutien et leur collaboration assidue, ce projet n’aurait jamais avancé à la Région Rhône-Alpes. Attachés au report modal pour des raisons écologiques, les élus EELV ont vu dans le Lyon-Turin une formidable occasion de diminuer le trafic routier transalpin et donc la pollution, censés augmenter de manière exponentielle dans les années à venir. Pire encore, les écolos prétendent que le Front National, autre opposant au Lyon-Turin, se serait aligné sur leur position alors que c’est exactement l’inverse : c’est le Front National qui, dès le départ et seul contre tous, s’est opposé au projet Lyon-Turin en dénonçant son inutilité, sa non-rentabilité et ses coûts extrêmement élevés. Lire la suite

“Fabrique du crétin” : l’echec total du système “éducatif” de Philippe Meirieu (EELV)

A la Région Rhône-Alpes, l’écolo Philippe Meirieu (photo) est vice-président et s’occupe de la “Formation tout au long de la vie”. Ainsi, cette position lui permet de continuer à appliquer ses principes “éducatifs” déjà mis en place précédemment dans l’Éducation nationale.

Or, ses principes novateurs et 68ards n’ont produit aucun résultat éducatif et ont même largement contribué à l’échec total du système scolaire français. Le fait que M. Meirieu poursuit son œuvre idéologique à la Région Rhône-Alpes, avec l’appui de la gauche et même de l’UMP, explique les nombreuses dérives existantes en matière de formation et d’éducation dans notre région. Il y a donc matière à s’inquiéter. Si vous voulez savoir pourquoi, CLIQUEZ ICI :