Défendons nos petits commerçants contre la haute finance !

Communiqué de Michel Dulac – 7 août 2019

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Michel-DULAC.jpg.

Avec le rachat du local commercial par un fond d’investissement qatari, la Pizzeria CARLINO à Lyon a vu son loyer quintupler en 7 ans et se trouve aujourd’hui en redressement judiciaire. L’expulsion des commerçants est désormais en cours.

Je suis outré par le comportement de nos dirigeants, tous bords confondus, qui ont laissé et abandonné aux vautours de la haute finance d’Abu Dhabi la Pizzeria CARLINO, cette belle entreprise emblématique à caractère familiale et renommée de notre ville de Lyon. Ainsi, nous subissons encore une fois la disparition de nos bon petits commerçants lyonnais, abandonnés aux profits des fonds financiers du Qatar et celui, principalement, du monopole de l’argent. Nous devons tous ensemble prévoir une charte de bonne conduite devant cette attitude scandaleuse et inadmissible pour enfin préserver la survie de nos commerces de proximité de cette ville.

Après les lentilles, l’oseille !

Tribune libre parue dans La Région Auvergne-Rhône-Alpes n° 7 / Été 2019

Auparavant négligé par la gauche, voilà Le Puy-en-Velay cajolé par L. Wauquiez ! Amour passionnel ou clientélisme déguisé ? Certes, ce territoire mérite un rattrapage pour panser les lourdes plaies du socialisme, mais les deniers de toute une région ne doivent pas servir les ambitions électoralistes d’un homme ! La somme est conséquente, la justification absente, l’ambition évidente. Nous restons convaincu que l’intérêt général doit être la seule boussole de l’action publique régionale !

Plan de soutien aux commerçants non sédentaires “La Région aime ses marchés” (avec amendements)

Rapport n° 2977

Intervention de Maxime Chaussat – 28 juin 2019

Le 28 juin 2019, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Maxime Chaussat a pris la parole pour commenter le plan de soutien régional aux commerçants non sédentaires :

Monsieur le Président,

La popularité des marchés en France n’est plus a démontrer. Elle a notamment été mise en avant récemment via le concours télévisuel du plus beau marché de France. Notre région a d’ailleurs été mise à l’honneur car le lauréat n’est autre que : le marché de Montbrison. Mais il n’est pas le seul marché remarquable de notre territoire. Je pense notamment ici au marché de Chatillon-sur-Chalaronne et ses halles médiévales… un peu de chauvinisme aindinois ne fait jamais de mal.

Notre mouvement dont la volonté a toujours été de défendre les valeurs liées à la proximité, reste le grand défenseur des commerçants, sédentaires et non sédentaires, parce qu’ils jouent un rôle fondamental dans le renforcement du lien social, le développement économique local, le recours aux circuits courts. D’autant plus qu’il y a aujourd’hui une attente réelle où l’humain, la relation directe et de confiance, la qualité de l’accueil, la qualité des produits, le besoin de conseils, redeviennent des valeurs essentielles de l’économie et de la consommation.

Lire la suite

Avis de la Chambre régionale des comptes sur le règlement du budget primitif 2017 de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

Rapport n° 2974

Explication de vote de Charles Perrot – 27 juin 2019

Le 27 juin 2019, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, le président de groupe RN, Charles Perrot, a pointé les déboires judiciaires de Laurent Wauquiez (LR) et de son Exécutif :

Gestion du personnel du siège, des antennes locales, du CREPS, des transports scolaires et non urbains et des lucées – régime des astreintes et des heures supplémentaires de la Région

Rapport n° 2975

Explication de vote de Vincent Lecaillon – 27 juin 2019

Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes du 27 juin 2019 : Vincent Lecaillon a critiqué la gestion du personnel du siège par l’Exécutif régional :

Bilan 2018 des aides et régimes d’aides individuelles aux entreprises

Rapport n° 2972

Explication de Thibaut Monnier – 27 juin 2019

Le 27 juin 2019, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Thibaut Monnier a demandé à l’Exécutif de Laurent Wauquiez (LR) si l’entreprise Aubert & Duval avait finalement reçu une subvention régionale ou non :