Vœu du groupe RN : Soutien à la filière apicole d’Auvergne-Rhône-Alpes menacée par la surmortalité des abeilles

Vœu présenté par Maxime Chaussat – 15 juin 2018

Le 15 juin 2018, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Maxime Chaussat a défendu les apiculteurs par un vœu :

Exposé des motifs :

Jeudi 7 juin, les apiculteurs de la région Auvergne-Rhône-Alpes ont manifesté pour interpeller l’Etat, sur la situation dramatique dans laquelle ils se trouvent suite à une surmortalité des abeilles. Dans le Puy-de-Dôme, la saison 2017-2018 a été particulièrement mortelle pour les abeilles avec près de 40% de perte. Même phénomène dans le Rhône où la mortalité des abeilles est passée de 28% en 2017 à 41.5% en 2018. Lire la suite

Approbation du projet de statuts et rapport d’activités du Comité régional du tourisme Auvergne-Rhône-Alpes

Explication de vote de Marie Dauchy – 14 juin 2018

Rapport n°AP-2018-06 / 16-6-1660

Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes du 14 juin 2018 : Marie Dauchy est intervenue sur le rapport de l’Exécutif de Laurent Wauquiez au sujet de l’approbation du projet de statuts et rapport d’activités du Comité régional du tourisme (CRT) :

Rapport sur la préparation du budget européen 2020-2028 : mobiliser l’action européenne au service des projets concrets en Région Auvergne-Rhône-Alpes (avec amendement)

Explication de vote d’Antoine Mellies – 29 mars 2018

Rapport n° 1447

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 29 mars 2018, Antoine Mellies a critiqué la politique régionale sur la mobilisation des actions de l’Union Européenne en Auvergne-Rhône-Alpes :

Monsieur le Président.

Monsieur NEUDER, empreint de naïveté, j’ai cru que vous alliez défendre, comme prétend le faire le Président WAUQUIEZ sur tous les plateaux de télévision, une position euro-réaliste, voire euro-critique, pour rappeler avec les autres Régions de France et le gouvernement les intérêts français, auvergnats et rhônalpins auprès des instances européennes. Or, désolé de vous le dire, Monsieur NEUDER, mais en participant à la fable de la générosité européenne traduite en actes, vous êtes tombé dans tous les pièges. Vous vous réjouissez de l’instauration d’une relation directe entre les Commissaires de Bruxelles et la Région participant, sans le savoir, à l’effacement de l’Europe des nations au profit d’une Europe carcérale, assise sur des stratégies macro-régionales. Lire la suite

Agriculture française : comment sortir de la crise ?

Contribution de Thierry Sénéclauze – 12 mars 2018

J’étais invité, le mercredi 7 mars, à une conférence de Bruno Parmentier au lycée agricole de la Côte-St-André dans l’Isère sur le thème : “Nourrir la planète, l’enjeu du 21 siècle”. L’agriculture étant plus que jamais un acteur de stabilité géopolitique mondiale, Bruno Parmentier conférencier de renom, invité à l’initiative de la Coordination Rurale (deuxième syndicat agricole français), nous a exposé, pendant plus de 3 heures, la Politique Agricole Commune (PAC), la gestion des ressources, les traités de libre-échange (CETA, MERCOSUR, etc.), les OGM ou encore l’agriculture conventionnelle et biologique et les bouleversements qui vont remettre l’agriculture au cœur des enjeux de nos sociétés modernes.

La corrélation de tous les critères d’évolution de consommation à l’échelon planétaire promettent des beaux jours à une agriculture moderne et évolutive. Il faudra produire beaucoup plus et lutter contre les conséquences directes de l’urbanisation et de la bétonisation de la planète. L’agriculture et les agriculteurs sont trop souvent montrés du doigts à tort. Ces derniers sont désignés responsables et coupables des nombreux maux du 21ème siècle. Lire la suite

Sophie Robert fait avancer la cause de la filière bois au Conseil régional

Communiqué du groupe FN – 3 octobre 2017

Le 29 septembre dernier s’est tenue une Assemblée plénière de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Plusieurs rapports importants étaient au menu, dont celui portant sur le « Plan régional en faveur de la filière bois », rapport que l’Exécutif a bien failli sacrifier sur l’autel de délais de réunion trop court, le Président WAUQUIEZ étant attendu le lendemain en Bretagne pour poursuivre sa campagne interne au sein des LR. On voit que l’intérêt général tient à peu de choses…

Sophie ROBERT, élue Front National de la Loire au Conseil régional a voté favorablement ce rapport tout en proposant dans son intervention la nécessité de défendre et de maintenir la qualité de nos productions sylvicoles qui dans l’avenir fera la différence avec les bois d’importation de moins bonne facture.

En dehors de tout esprit partisan, Sophie ROBERT a par ailleurs permis l’adoption par l’Exécutif régional d’un amendement proposé par un autre groupe d’opposition « pour l’inclusion d’une clause ‘Bois local’ dans les marchés publics de la région ». Lire la suite

Plan régional en faveur de la filière forêt-bois

Explication de vote de Sophie Robert – 29 septembre 2017

Rapport n° 777

Le 29 septembre 2017, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Sophie Robert a salué la promotion de la forêt et des bois régionaux par la Région :

Monsieur le Président, chers collèges,

Vous en êtes témoin, j’ai tendance à râler fortement sur les dossiers qui me semblent incomplets et là, je voudrais saluer le travail qui a été fait sur ce rapport. Le but, le financement et les moyens de mettre en œuvre notre soutien à la filière bois sont très précis. A tel point que j’ai cru relire mon programme lors de l’élection législative sur le sujet. Donc oui nous voterons avec beaucoup d’enthousiasme ce Plan régional.

En plus de ce plan, nous devrions aussi tenir compte de la conjoncture mondiale : Lire la suite

Plan pour la filière fruits et intervention en faveur des châtaigneraies traditionnelles

Explication de vote de Céline Porquet – 29 juin 2017

Rapport n° 544

En assemblée plénière du Conseil régional, Céline Porquet a défendu les châtaigneraies traditionnelles :

Monsieur le Président, chers collègues.

Ce plan d’action est destiné à répondre aux enjeux des filières fruits en général avec un accompagnement particulier aux châtaigneraies traditionnelles, relance de la production, investissements, innovation, accessibilité.

Le groupe Front National approuve la démarche régionale, mais permettez-moi de relever deux petites choses.

Vous souhaitez construire une filière arboricole régionale solide. Nous réaffirmons notre souhait que la Région use de son autorité morale afin d’établir une concertation entre les acteurs concernés pour réduire les marges de plus en plus importantes captées par la grande distribution au détriment de nos producteurs. Lire la suite

Soutien inconditionnel du groupe FN aux producteurs laitiers de notre région

Communiqué du groupe FN – 12 juin 2017

Nos agriculteurs paient au plus fort la fin des quotas laitiers et des prix planchers, accentués par une concurrence internationale féroce. Lâchés par l’État et l’UE, à la merci de grands groupes qui tirent les prix vers le bas, les producteurs laitiers sont victimes d’un système qu’ils ne peuvent contrôler, qu’ils doivent subir et qui est la conséquence des politiques aberrantes menées en matière agricole depuis près de 40 ans.

 La production de lait en France est en crise et cette crise s’est aggravée depuis deux ans. Les professionnels sont à l’agonie. Le gouvernement et la Région doivent réagir.

Le Front National dénonce avec force une crise qui frappe nos éleveurs en Auvergne-Rhône-Alpes, la quatrième région laitière française et la première filière agricole régionale.

Le Front National exige que le gouvernement français cesse ses promesses non tenues et entame une négociation ferme avec Bruxelles afin de rétablir des quotas laitiers, de mettre en place une « Politique agricole française » (PAF) en lieu et place de la « Politique agricole commune » (PAC), tout cela pour donner satisfaction aux producteurs et atteindre le seuil minimum de 35 centimes par litre de lait.

Les élus du Front National assurent l’ensemble des acteurs et producteurs de la filière lait de leur plus total soutien et porteront leur message au sein de l’assemblée régionale.

 

Plan de valorisation de la pêche

Intervention d’Erik Faurot – 9 février 2017

Rapport n° 4

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 9 février 2017, Erik Faurot a défendu les pêcheurs et associations de pêche :

Monsieur le Président, chers collègues,

L’examen du plan de valorisation de la pêche qui nous est aujourd’hui soumis n’appelle que peu de remarques, je vous indique d’ailleurs d’emblée que nous nous apprêtons à le voter.

La pêche de loisir est une activité solidement ancrée dans les habitudes de la population française, on observe en effet que 40% de nos compatriotes déclarent avoir pratiqué la pêche en eau douce au moins une fois dans leur vie et, pour tordre le cou au passage à une idée reçue, les plus de 65 ans sont sous-représentés dans les études de profil des pêcheurs. On y trouve même un nombre croissant de jeunes et de très jeunes, ces derniers sensibilisés et initiés par le biais des très dynamiques écoles de pêche. Lire la suite