Plan Auvergne-Rhône-Alpes 2022-2028 pour l’économie, l’emploi, la formation et l’innovation

Interventions de Céline Porquet et de Brigitte Piroux-Giannoti, Explication de vote par Andréa Kotarac – 29 juin 2022

Rapport n° 6750

Le 29 juin 2022, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Brigitte Piroux-Giannoti et Céline Porquet se sont prononcées sur le plan régional 2022-2028 pour l’économie, l’emploi, la formation et l’innovation :

Monsieur le Président, chers collègues,

L’apprentissage est avant tout une affaire d’entreprise : il faut que l’apprentissage soit conçu et organisé en fonction de la demande des entreprises et du monde du travail. Il faut améliorer l’adaptation aux besoins réelles de l’économie mais aussi aider les entreprises, qui souhaitent recruter les apprentis dans leurs démarches, en réduisant les difficultés et la longueur des formalités, les accompagner dans la gestion des dossiers, offrir plus de clarté sur la législation et les aides proposées. Toutes ces contraintes ne les incitent pas à embaucher. Aidons les entreprises a transmettre leur savoir faire !

Or, l’éducation nationale estime la formation aux métiers comme un enseignement de seconde zone réservé aux élèves dit « en échec scolaire », sans tenir compte de l’envie de chacun. De par ce fait, les familles tombent dans le leurre du bac facile et des études supérieures pour tous. On manque de mise en valeur, de montrer la réussite de vie en débutant un parcours par l’apprentissage.

Lire la suite

Plan d’urgence régionale (avec amendements)

Intervention de Michel Lucas – 29 juin 2022

Rapport n° 6748

Le 29 juin 2022, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Michel LUCAS s’est prononcé sur le plan d’urgence régionale suite à la tempête de grêle qui a endommagé de nombreux bâtiments en Auvergne :

Monsieur le Président, chers collègues,

Le Rassemblement National apporte tout son soutien aux victimes de ces phénomènes météorologiques, que ce soient les entrepreneurs, les agriculteurs, les viticulteurs, les collectivités, et aussi les particuliers, et nous approuvons bien entendu ce rapport.

Devant ces phénomènes météorologiques violents, que nous subissons, nous aimerions avoir les moyens d’y remédier mais la nature a raison de nous.

Concernant la multiplication des évènements climatiques ou de catastrophes naturelles, je vais aborder ici, très succinctement un chapitre météorologique.

Lire la suite

Actions éducatives collectives dans les lycées

Rapport n° 6445

Intervention de Lisette Pollet – 17 mars 2022

Le 17 mars 2022, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Lisette Pollet a pris position, au nom du groupe RN, par rapport aux actions éducatives collectives de la Région dans les lycées :

Monsieur le Président, chers collègues,

Vous nous proposez aujourd’hui un nouveau dispositif sur les actions éducatives collectives dans les lycées. Si nous sommes d’accord avec le fond de ce dispositif, permettez-moi de formuler quelques critiques et de pointer quelques faiblesses :

Lire la suite

Vœu du RN : Création d’un concours littéraire inter-lycées pour la liberté d’expression (avec vidéo)

Vœu présenté par Isabelle Surply – 15 octobre 2021

CRÉATION D’UN CONCOURS LITTÉRAIRE INTER-LYCÉES POUR LA LIBERTÉ D’EXPRESSION

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Logo-RN.jpg.

Exposé des motifs :

Il y a un an, le 16 octobre 2020, Samuel PATY, professeur d’histoire-géographie, était assassiné par arme blanche peu après être sorti de son collège de Conflans-Sainte-Honorine.

Son assassin, Abdoullakh Anzorov, d’origine tchétchène et âgé de 18 ans, est abattu quelques minutes après l’attentat terroriste.

Dix jours auparavant, Samuel Paty avait montré deux caricatures du prophète Mahomet (des caricatures connues de tous et issues du journal satirique Charlie Hebdo) lors d’un cours d’enseignement moral et civique sur la liberté d’expression. Cela aurait suscité la colère d’un parent d’élève en particulier. Ce dernier, ainsi que le militant islamiste Abdelhakim Sefrioui, publièrent alors sur divers sociaux des vidéos dans lesquelles ils insultaient Samuel Paty. 

Or, la fille collégienne de ce père a menti. Elle avoua ne pas avoir été présente au cours de Samuel Paty car elle avait été exclue pour 48 h du collège, et son exclusion pour absentéisme n’avait rien à voir avec les caricatures.

Lire la suite

DOTATION GLOBALE DE FONCTIONNEMENT 2022 POUR LES LYCEES PUBLICS (avec amendement)

Rapport n° 5905

Intervention de Vincent Lecaillon – 14 octobre 2021

Le 14 octobre 2021, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Vincent Lecaillon a demandé à l’Exécutif de Laurent Wauquiez d’augmenter sensiblement sa dotation globale de fonctionnement 2022 pour les lycées :

Monsieur le Président,  

Vous nous présentez une dotation de fonctionnement de 89,5 millions d’euros, inchangée depuis 2018, donc stable pour la 5ème année consécutive et à priori acceptable !

Sauf que vous négligez 3 paramètres qui contribuent, en réalité, à diminuer le ratio de la dotation par élève :

– d’abord la croissance démographique lycéenne sur la région : c’est un peu plus de 8000 jeunes lycéens supplémentaires qui ont été, ou serons accueillis de 2018 à 2022 ;

Lire la suite

Académie de l’organisation mondiale de santé

Intervention de Vincent Lecaillon – 29 avril 2021

Rapport n° 5326

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 29 avril 2021, Vincent Lecaillon (RN) a critiqué le projet d’une académie dans la Métropôle de Lyon de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) :

Monsieur le Président,

Cette Académie que l’OMS va ouvrir sur Lyon, à moins d’une heure quarante de son siège de Genève et dont l’ambitieux objectif est d’apporter des moyens d’apprentissage à 60 millions de personnes, renforcera le rayonnement de la capitale des Gaules, de notre région et de la France à travers le monde. Cette Académie participera ainsi au « POUVOIR DOUX » que notre pays peut exercer sur d’autres acteursfgéopolitiques. Il est probable que ce projet induira également des effets économiques positifs pour la ville de Lyon.

Concernant le montage financier de ce programme immobilier de 59,3 millions d’€, si la région y participe pour 24,65 millions d’€, c’est-à-dire pour un peu plus de 41% de son coût total, et en devient propriétaire, c’est pour notre collectivité une assez bonne affaire.

Lire la suite

Question orale du RN : Evaluation des dispositifs régionaux en faveur de l’emploi et de la reconversion des conjoints de militaires

Question orale présentée par Agnès Marion – 24 février 2021

Monsieur le Président,

Lors de notre Assemblée plénière de juin 2019, vous avez accueilli défavorablement le vœu de notre groupe visant à interpeller le Ministère des armées afin qu’il renforce le dispositif en matière de formation et d’emploi des conjoints de militaires dans le cadre du Plan Famille et du Pôle mobilité défense en y associant la Région au titre de sa compétence emploi et formation. En revanche, vous aviez trouvé « intéressant de travailler avec Pôle emploi pour voir une déclinaison de notre politique de formation en leur faveur et faire le point sur les outils que la région mobilise dans le cadre de ces reconversions ». Vous aviez alors demandé à la Vice-présidence à la formation de faire un point pour voir « comment la Région peut renforcer son travail d’accompagnement des conjoints de militaires. »

Le 27 novembre dernier, un webinaire dédié à l’emploi des conjoints de militaires a été organisé en partenariat avec le Ministère des armées, démontrant l’actualité de ce sujet, son importance pour l’égalité homme / femme (87% de femmes parmi les conjoints) autant que pour la stabilité familiale et économique de nos militaires. Le rôle que pourraient jouer les collectivités territoriales a été souligné. 

Lire la suite

Pacte rébond pour l’emploi : plan « Un jeune – une solution » (avec amendements)

Intervention de Muriel Burgaz – 23 février 2021

Rapport n° 4866

Le 23 février 2021, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Muriel Burgaz (RN) a proposé une meilleure politique régionale en faveur de l’emploi et de la formation des jeunes que celle proposé par l’Exécutif de Laurent Wauquiez (LR) :

Monsieur le Président,

Quand on a entendu ce slogan de l’Etat « Un jeune – une solution » on s’est dit « whaou », ils ont enfin trouvé quelque chose de nouveau et de différent pour l’insertion professionnelle des jeunes.

Aujourd’hui, certainement devant l’ampleur de la promesse, l’Etat vient solliciter les régions pour essayer de concrétiser ce bel effet d’annonce. Une annonce dont l’idée révolutionnaire serait de réinventer un circuit-court, simplifié, pour mettre en relation directement les entreprises qui recrutent avec les jeunes demandeurs d’emploi. C’est-à-dire se passer de cette flopée de structures publiques et usine à gaz de dispositifs … pour simplifier la mise en relation Et là, tout le monde s’enthousiasme, les mêmes qui réclament à longueur d’année dans les commissions plus de subventions pour tous ces organismes qui n’ont pas rempli leur objectif.

Lire la suite

Question orale du RN : Concernant le statut des « référents numériques » dans les lycées de notre Région (avec vidéo)

Question orale du groupe présentée par Vincent Lecaillon – 16 octobre 2020

Monsieur le Président,

Dans nos lycées, l’informatique et le numérique sont absolument nécessaires, tant dans le domaine de la pédagogie que dans celui du fonctionnement administratif : un lycée avec un réseau numérique déficient est un établissement qui ne peut plus répondre à aucune de ses missions !

C’est la société ATOS qui sous-traite les équipements informatiques de nos établissements : elle livre, installe et entretient le matériel. Elle est, pour cette dernière partie de sa mission, en contact avec un « référent numérique » dans chaque lycée.

Ces « référents numériques » réalisent en effet un travail très important et primordial, de maintien en fonctionnement et d’adaptation, des réseaux informatiques, aux besoins toujours croissants et changeants tant pour la pédagogie que pour l’administration. Ce sont souvent des enseignants, parfois des agents de catégorie C, et même pour quelques-uns des surveillants ! Par comparaison, ce type de tâche est, dans les entreprises, dévolu à des informaticiens professionnels, techniciens, voire même à des ingénieurs réseaux.

Lire la suite