LA RÉGION AGIT POUR SES LYCÉES (avec amendement)

Intervention de Jérôme Buisson – 20 octobre 2022

Rapport n° 7062

Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes du 20 octobre 2022 : Jérôme Buisson (RN) a commenté le plan de la Région pour ses lycées :


Amendement présenté par Benoit Auguste

Lutte contre le gaspillage sans dogmatisme éco-rigoriste !

Exposé des motifs :

Lors de la séance de la Commission Education et Lycées où le présent rapport a été présenté et détaillé aux commissaires, les écologistes ont montré un nouvelle fois leur forte velléité gastronomico-intégriste à transformer le plan de lutte régional contre le gaspillage alimentaire vers un combat dogmatique et accusateur pour le lycéen auvergno-rhônalpin, montré du doigt inquisiteur à consommer de la viande, ceci dans le but vert – dans le fruit – de promouvoir leur modèle contemporain et non traditionnel de menus végétaliens. Le Groupe RN tient par cet amendement à réaffirmer – même si les éléments nutritionnels sont bien cités dans les attendus – sa défense de la filière viande et autres produits de notre terroir, faisant vivre et faisant la fierté de notre région. Loin de toutes ces considérations boboïsantes de citadins aussi prompts à supprimer les parkings lyonnais que les charolais de nos champs. 

Lire la suite

PROTEGER NOS LYCEENS

Intervention de Benoit Auguste – 20 octobre 2022

Rapport n° 7063

Le 20 octobre 2022, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, B. Auguste (RN) soutient le plan sécuritaire de la Région dans les lycées :


Amendement présenté par Benoit Auguste

Pour un encadrement compétent dans les équipes mobiles !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Logo-RN.jpg.

Exposé des motifs :

Le Groupe RNL demeure totalement favorable – conformément au programme régional proposé – à une présence humaine en complément des protections fonctionnelles qu’il appelle de ses vœux (comme pour les portiques de sécurité). Mais le recrutement des personnels spécialisés pour la mission des 3 équipes d’accueil renforcé doit constituer une réflexion importante et à anticiper pour ne pas faire de ces emplois régionaux des surveillants bis et sans expérience. Aussi, l’utilisation d’anciens membres des forces de l’ordre, de la gendarmerie ou de l’armée concentrés sur ces missions de référents, experts de la gestion humaine et sécuritaire, nous parait incarner un élément indispensable à l’instauration de ces équipes.

AMENDEMENT :

Il est ainsi proposé d’ajouter au chapitre I) D’APPROUVER LA CRÉATION ET LE DÉPLOIEMENT DES ÉQUIPES MOBILES D’ACCUEIL RENFORCÉ DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS LOCAUX D’ENSEIGNEMENT SELON LES PRINCIPES SUIVANTS :

Lire la suite

Problèmes dans les lycées : lettre ouverte à Laurent Wauquiez

Lettre ouverte du groupe Rassemblement National et Localistes à Laurent Wauquiez – 29 septembre 2022

Voici le contenu de la lettre adressée le 29 septembre 2022 au président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes :

Monsieur le Président,

Vous avez présenté le 21 septembre 2022 le plan régional de sobriété énergétique pour les lycées de la Région afin de répondre à la hausse inédite des tarifs de l’énergie.

Ce plan de 80 millions d’euros, qui inclut de nombreuses mesures, permettra de réduire de 30% la consommation énergétique avant 2024 dans nos lycées. 

Une prise de conscience à souligner mais force est de constater qu’elle arrive très tardivement. Imaginez les économies que la Région aurait pu faire si cette prise de conscience régionale était arrivée en 2015 lors de votre élection et si vous aviez considéré les propositions du groupe Rassemblement National en la matière : réduire les mauvaises dépenses et aller à la chasse au gaspillage. Des économies qui auraient pu être redirigées, afin de répondre aux demandes urgentes, vers le manque de moyens humains et matériels de nos lycées.

Lire la suite

Plan Auvergne-Rhône-Alpes 2022-2028 pour l’économie, l’emploi, la formation et l’innovation

Interventions de Céline Porquet et de Brigitte Piroux-Giannoti, Explication de vote par Andréa Kotarac – 29 juin 2022

Rapport n° 6750

Le 29 juin 2022, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Brigitte Piroux-Giannoti et Céline Porquet se sont prononcées sur le plan régional 2022-2028 pour l’économie, l’emploi, la formation et l’innovation :

Monsieur le Président, chers collègues,

L’apprentissage est avant tout une affaire d’entreprise : il faut que l’apprentissage soit conçu et organisé en fonction de la demande des entreprises et du monde du travail. Il faut améliorer l’adaptation aux besoins réelles de l’économie mais aussi aider les entreprises, qui souhaitent recruter les apprentis dans leurs démarches, en réduisant les difficultés et la longueur des formalités, les accompagner dans la gestion des dossiers, offrir plus de clarté sur la législation et les aides proposées. Toutes ces contraintes ne les incitent pas à embaucher. Aidons les entreprises a transmettre leur savoir faire !

Or, l’éducation nationale estime la formation aux métiers comme un enseignement de seconde zone réservé aux élèves dit « en échec scolaire », sans tenir compte de l’envie de chacun. De par ce fait, les familles tombent dans le leurre du bac facile et des études supérieures pour tous. On manque de mise en valeur, de montrer la réussite de vie en débutant un parcours par l’apprentissage.

Lire la suite

Plan d’urgence régionale (avec amendements)

Intervention de Michel Lucas – 29 juin 2022

Rapport n° 6748

Le 29 juin 2022, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Michel LUCAS s’est prononcé sur le plan d’urgence régionale suite à la tempête de grêle qui a endommagé de nombreux bâtiments en Auvergne :

Monsieur le Président, chers collègues,

Le Rassemblement National apporte tout son soutien aux victimes de ces phénomènes météorologiques, que ce soient les entrepreneurs, les agriculteurs, les viticulteurs, les collectivités, et aussi les particuliers, et nous approuvons bien entendu ce rapport.

Devant ces phénomènes météorologiques violents, que nous subissons, nous aimerions avoir les moyens d’y remédier mais la nature a raison de nous.

Concernant la multiplication des évènements climatiques ou de catastrophes naturelles, je vais aborder ici, très succinctement un chapitre météorologique.

Lire la suite

Actions éducatives collectives dans les lycées

Rapport n° 6445

Intervention de Lisette Pollet – 17 mars 2022

Le 17 mars 2022, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Lisette Pollet a pris position, au nom du groupe RN, par rapport aux actions éducatives collectives de la Région dans les lycées :

Monsieur le Président, chers collègues,

Vous nous proposez aujourd’hui un nouveau dispositif sur les actions éducatives collectives dans les lycées. Si nous sommes d’accord avec le fond de ce dispositif, permettez-moi de formuler quelques critiques et de pointer quelques faiblesses :

Lire la suite

Vœu du RN : Création d’un concours littéraire inter-lycées pour la liberté d’expression (avec vidéo)

Vœu présenté par Isabelle Surply – 15 octobre 2021

CRÉATION D’UN CONCOURS LITTÉRAIRE INTER-LYCÉES POUR LA LIBERTÉ D’EXPRESSION

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Logo-RN.jpg.

Exposé des motifs :

Il y a un an, le 16 octobre 2020, Samuel PATY, professeur d’histoire-géographie, était assassiné par arme blanche peu après être sorti de son collège de Conflans-Sainte-Honorine.

Son assassin, Abdoullakh Anzorov, d’origine tchétchène et âgé de 18 ans, est abattu quelques minutes après l’attentat terroriste.

Dix jours auparavant, Samuel Paty avait montré deux caricatures du prophète Mahomet (des caricatures connues de tous et issues du journal satirique Charlie Hebdo) lors d’un cours d’enseignement moral et civique sur la liberté d’expression. Cela aurait suscité la colère d’un parent d’élève en particulier. Ce dernier, ainsi que le militant islamiste Abdelhakim Sefrioui, publièrent alors sur divers sociaux des vidéos dans lesquelles ils insultaient Samuel Paty. 

Or, la fille collégienne de ce père a menti. Elle avoua ne pas avoir été présente au cours de Samuel Paty car elle avait été exclue pour 48 h du collège, et son exclusion pour absentéisme n’avait rien à voir avec les caricatures.

Lire la suite

DOTATION GLOBALE DE FONCTIONNEMENT 2022 POUR LES LYCEES PUBLICS (avec amendement)

Rapport n° 5905

Intervention de Vincent Lecaillon – 14 octobre 2021

Le 14 octobre 2021, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Vincent Lecaillon a demandé à l’Exécutif de Laurent Wauquiez d’augmenter sensiblement sa dotation globale de fonctionnement 2022 pour les lycées :

Monsieur le Président,  

Vous nous présentez une dotation de fonctionnement de 89,5 millions d’euros, inchangée depuis 2018, donc stable pour la 5ème année consécutive et à priori acceptable !

Sauf que vous négligez 3 paramètres qui contribuent, en réalité, à diminuer le ratio de la dotation par élève :

– d’abord la croissance démographique lycéenne sur la région : c’est un peu plus de 8000 jeunes lycéens supplémentaires qui ont été, ou serons accueillis de 2018 à 2022 ;

Lire la suite

Académie de l’organisation mondiale de santé

Intervention de Vincent Lecaillon – 29 avril 2021

Rapport n° 5326

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 29 avril 2021, Vincent Lecaillon (RN) a critiqué le projet d’une académie dans la Métropôle de Lyon de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) :

Monsieur le Président,

Cette Académie que l’OMS va ouvrir sur Lyon, à moins d’une heure quarante de son siège de Genève et dont l’ambitieux objectif est d’apporter des moyens d’apprentissage à 60 millions de personnes, renforcera le rayonnement de la capitale des Gaules, de notre région et de la France à travers le monde. Cette Académie participera ainsi au « POUVOIR DOUX » que notre pays peut exercer sur d’autres acteursfgéopolitiques. Il est probable que ce projet induira également des effets économiques positifs pour la ville de Lyon.

Concernant le montage financier de ce programme immobilier de 59,3 millions d’€, si la région y participe pour 24,65 millions d’€, c’est-à-dire pour un peu plus de 41% de son coût total, et en devient propriétaire, c’est pour notre collectivité une assez bonne affaire.

Lire la suite