Périls en l’hôpital de Saint-Vallier

Communiqué du groupe RN – 20 octobre 2021

Après de la fermeture des urgences la nuit de 20h30 à 8h30, avec un arrêt de l’accueil des patients à partir de 19h00, c’est au tour du service de médecine physique et de réadaptation (MPR) de l’hôpital de Saint-Vallier dans la Drôme d’être menacé, faute de médecin.

Le service de MPR, qui remet sur pied notamment les patients atteints de « covid long », risque de perdre 45 de ses 64 places (59 lits et 5 places de jour) dans les prochaines semaines. En effet, sur 4 médecins, il n’en reste qu’un. Le premier part à la retraite, le deuxième est en congé maternité et enfin et c’est un comble, le dernier est interdit de soigner par la direction administrative situé à Romans-sur-Isère, car il n’est pas vacciné…

Outre la difficulté d’accès aux soins pour les 27 330 habitants du canton de Saint-Vallier (source INSEE 2018), c’est tout l’équilibre du service de médecine de l’hôpital qui est remis en cause, et de manière générale, la permanence des soins dans l’établissement. Pour le personnel, c’est le risque d’être déplacé sur le site de Romans-sur-Isère, et pour la région, c’est un médecin de moins dans l’équipe mobile de rééducation et de réadaptation Drôme-Ardèche.

Lire la suite

Vœu du RN sur la contrainte vaccinale et ses conséquences

Vœu présenté par Stéphane Blanchon – 19 juillet 2021

Présentation :

Le 12 juillet 2021, après avoir démenti son arrivée, Emmanuel MACRON, à 20h annonçait la création du pass-sanitaire français contre le covid et déclenchait l’obligation vaccinale.

Le Président de la République a donc affirmé que le personnel soignant cesserait d’être rémunéré dès le 15 septembre s’il n’acceptait pas la vaccination contre le covid19, et sera licencier au bout de 2 mois.

Le Président de la République a affirmé vouloir déposer au parlement un texte qui engendrera une ségrégation sanitaire et monte ainsi les français les uns contre les autres : les vaccinés contre les non-vaccinés.

Le Président a donc affirmé que l’obligation vaccinale concernait tous les Français à partir de 12 ans.

Vœu :

Au titre de sa compétence en Santé et acteur incontournable, de fait, lors du début de la crise sanitaire avec l’ARS, la Région demande au Premier Ministre de bien vouloir expliquer aux Français la politique sanitaire actuelle plutôt que de les contraindre et de retirer :

  • le Projet de loi relatif à l’adaptation de nos outils de gestion de la crise sanitaire prévu pour le 21 Juillet 2021
  • l’obligation vaccinale du personnel soignant pour le 15 septembre

Laurent Wauquiez veut son gadget !

Communiqué de Céline Porquet et d’Alexis Jolly – 5 février 2021

La région Auvergne Rhône Alpes va investir 525 000 euros dans la mise en place d’un outil de récupération de données, afin de suivre l’évolution de la crise sanitaire et pouvoir sur un modèle prédictif réagir sur les mesures à prendre.

Cet outil coûteux vient s’ajouter à un dispositif similaire déjà existant et utilisé à l’échelle nationale ! Pire encore, les données récoltées pourraient servir dans d’autres domaines tels que les transports ou les lycées, sans aucun lien avec la lutte contre la Covid-19. Laurent Wauquiez veut son gadget ! La promotion personnelle du Président de Région doit cesser !

Nous souhaitons que ce demi-million d’euros prévu serve concrètement et réellement l’amélioration du quotidien des habitants de la région et nous demandons que cet outil soit mis en place pour l’analyse des eaux usées, sur des prélèvements automatiques en lien avec les autorités locales, départementales et donc sur des données réelles qui serviront à territorialiser les mesures de confinement.

Lire la suite

Question orale : Logements d’urgence pour les victimes de violences intrafamiliales

Question orale présentée par Agnès Marion – 9 juillet 2020

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Logo-RN.jpg.

Monsieur le Président,

Le 30 mars 2020, le Ministère de l’Intérieur annonçait que le confinement dû à la crise du covid-19 était à l’origine d’une augmentation de 30 % des violences intrafamiliales.

Avec notre soutien, vous avez mis en place de nombreux logement d’urgence (60) et annoncé vouloir aménager des lycées fermés afin d’accueillir des hommes et des femmes en détresse.

Si la création de moyens d’urgence s’est avérée vitale dans certaines périodes de notre histoire nous savons par expérience que de telles situations ne sont ni ne doivent être pérennes.

Lire la suite

Une Région investie en faveur des personnes en situation de handicap

Explication de vote de Marie de Kervéréguin – 9 juillet 2020

Rapport n° 4165

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 9 juillet 2020, Marie de Kervéréguin s’est prononcée en faveur des aides régionales au profit des handicapés et pour l’accueil de toute la vie, même trisomique :

Monsieur le vice-Président, chers collègues,

Nous ne pouvons que nous féliciter pour tous ces projets, toutes ces initiatives et réalisations en faveur du public fragile, handicapé, malade. Bravo ! Vraiment bravo.

Cette cause 2020 portée par la Région va dans le bon sens, et notre rôle politique prend toute sa dimension. Tout le monde ici s’entend dire que nous devons être humanistes, prendre soin de nos aînés, des personnes en situation de handicap, des plus fragiles. Il y a cependant une sorte de paradoxe, pour ne pas dire d’hypocrisie.

Lire la suite

Une Région solidaire avec ses ainés

Explication de vote d’Agnès Marion – 9 juillet 2020

Rapport n° 4166

Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes du 9 juillet 2020 : Agnès Marion s’est prononcée sur le rapport réglant les compétences et actions de la Région en faveur de ses personnes âgées :

Monsieur le Président,

Nous ne pouvons que nous associer à une démarche soucieuse du sort de nos aînés. Vous nous trouverez donc à vos côtés sur ce rapport.

Cependant, nous voulons émettre quelques réserves, autant de points de vigilance sur lesquels nous porterons une attention particulière lors de la mise en œuvre de cette politique régionale. Réserve épidémiologique d’abord.

Est-il opportun de pousser les séniors à se rendre dans des lieux fréquentés alors que le Covid-19 est encore très présent, et que les autorités parlent de plus en plus d’une possible deuxième vague ?

Lire la suite

Vœu du RN : Soutien au combat des anciens verriers de Givors pour le classement de l’ancienne verrerie sur la liste des sites industriels amiantés

Vœu du groupe suivi de sa présentation (vidéo) par Antoine Mellies et les réactions des autres groupes ainsi que de l’Exécutif – 12 octobre 2018

Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes du 12 octobre 2018 : Antoine Mellies a présenté un vœu de soutien au combat des anciens verriers de Givors pour le classement de l’ancienne verrerie sur la liste des sites industriels amiantés. Ce vœu a finalement été remplacé par un vœu semblable de l’Exécutif (sous prétexte d’un jugement de justice récent) et voté à l’unanimité de l’Assemblée :

Exposé des motifs :

Depuis la fermeture de la verrerie de Givors en 2003, site emblématique de notre patrimoine industriel, les anciens verriers de Givors se sont regroupés en association afin de mener un combat de justice d’une dignité sans pareille à la suite de la mobilisation du célèbre Christian Cervantès dont le cancer au plancher buccal sera reconnu comme maladie professionnelle, deux ans après sa mort…

Les verriers de Givors ont réussi à démontrer un taux de cancer dix fois supérieur à celui connu dans le monde du travail. En effet, sur 208 réponses d’anciens verriers au questionnaire envoyé par l’association, 92 avaient contracté un cancer. Lire la suite

Rapport Egalité entre les femmes et les hommes

Explication de Marie de Kervéréguin – 29 novembre 2017

Rapport n° 1030

Le 29 novembre 2017, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Marie de Kervéréguin (FN) s’est prononcée sur la vraie égalité femmes-hommes.

Monsieur le Président, chers Collègues,

C’est avec beaucoup d’attention que j’ai pu lire le rapport d’égalité entre les hommes et les femmes. Cependant plusieurs questions me viennent à l’esprit. Les hommes finissent par devenir minoritaires dans les assemblées et cela m’inquiète, car la femme pourrait être comparée à un mante-religieuse…

A l’heure de l’égalité homme-femme, le recrutement doit être réalisé en toute honnêteté, sans regarder le genre, mais uniquement les compétences. C’est ainsi que certaines femmes peuvent se demander si elles ont été choisies pour leur capacités intellectuelles, ou pour côcher la case « parité ». Avec l’arrivé du 3ème genre en Allemagne aujourd’hui et chez nous demain, y aura-t-il une nouvelle réglementation, parité 1/3 d’hommes, 1/3 de femmes et le dernier 1/3 de genre… Lire la suite

Abattage hallal : que Monsieur Wauquiez passe des paroles aux actes !

Communiqué d’Olivier Amos – 10 novembre 2017

Quelle ne fut pas ma (bonne) surprise d’entendre notre Président de Région dénoncer à raison l’hégémonie de l’abattage rituel sur l’antenne de RTL le 29 octobre dernier. En effet, cette dérogation aux lois françaises engendre un risque sanitaire majeur, une souffrance animale injustifiable, et une entorse à la laïcité.

Souffrance animale et complicité de l’Etat

L’abattage rituel est une dérogation aux lois françaises et européennes qui imposent l’étourdissement préalable des animaux pour éviter leur souffrance inutile. Les associations qui dénoncent à juste titre ces mauvais traitements omettent (volontairement ?) de remettre en cause l’origine du problème : la méthode d’abattage consistant à égorger des animaux conscients et les laisser agoniser pendant de longues minutes au mépris de toute déontologie.

Risques pour la santé des plus faibles

Ce mode d’abattage cruel génère une plaie béante au cou de l’animal, qui continue à se débattre dans son sang, ses régurgitations et ses excréments, favorisant la contamination de la viande du collier par des bactéries et des virus dangereux pour l’homme, provoquant des maladies graves (SHU) et parfois des décès chez les personnes fragiles. Lire la suite