ROMANS-SUR-ISERE : ce ne sont que des Français qu’on assassine…

Communiqué du groupe RN – 6 avril 2020

Il y en a marre des terroristes islamistes, des barbares barbus, des migrants d’outre méditerranée qui viennent sur notre sol verser le sang de nos compatriotes innocents, et sèment la désolation dans les familles de France !

Romans-sur-Isère et Moras-en-Valloire viennent d’inscrire leur nom au martyrologe de la France des villes et des campagnes, qui agonise sous le couteau des fous d’Allah. La lâcheté criminelle des responsables politiques de droite et de gauche est incommensurable : ils ont organisé l’invasion de ces migrants, les ont accueillis, logés, nourris, leur ont trouvé des formations, des emplois…, toujours avec l’argent des contribuables, toujours au nom des bons sentiments, toujours au nom de la nécessaire solidarité avec les réfugiés…

Lire la suite

Vœu : Pour une meilleure protection des femmes face au communautarisme (avec vidéo)

Vœu du groupe RN, présenté par Céline Porquet – 20 décembre 2019

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 20 décembre 2019, et par la voix de Céline Porquet (RN), le groupe RN a présenté un vœu en faveur d’une meilleure protection des femmes face au communautarisme.

Exposé des motifs :

Durant cette Assemblée Plénière, vous nous avez soumis un rapport intitulé « Région Solidaire / lutter contre les violences faites aux femmes ».

Vous indiquez dans celui-ci, afin de répondre au fléau des violences faites aux femmes, qu’il est nécessaire de mettre en œuvre des actes forts et concrets, Auvergne-Rhône-Alpes étant la deuxième région en termes d’appels au 3919, le numéro pour les femmes victimes de violences. Nous avons soutenu et voté ce rapport afin d’aider à assurer la sécurité des femmes, notamment avec la création de logements d’urgence.

Cependant, malgré ces mesures, ces actions sont vaines car nous acceptons qu’aient lieu des réunions animées par des personnes qui considèrent les femmes comme mineures, dépendantes de leurs maris et obéissantes en tout point. Ces personnes tiennent des propos grossièrement misogynes et intolérables qui vont à l’encontre de l’épanouissement et de la liberté de la femme, et sont surtout incompatibles avec nos valeurs civilisationnelles.

Lire la suite

Le CEDH soutient les islamistes !

Communiqué du groupe RN – 1er mars 2019

Indignés par l’assignation à résidence dans un hôtel d’Aurillac de Kamel DAOUDI, islamiste algérien déchu de sa nationalité française et coincé sur notre territoire à cause de la CEDH, les élus RN se rendront demain matin sur place pour une action place du marché à 11h30.

Cette décision prise en catimini et financé sur le dos du contribuable révèle à quel point les instances supranationales telles que la CEDH nuisent à notre souveraineté nationale.

Depuis quelques années, plusieurs de ces organisations supranationales se sont fait complices des islamistes, et les Français ont raison de s’en inquiéter. La CEDH nous oblige à garder des islamistes sur notre sol et défend la Charia : va-t-on se laisser faire indéfiniment ?

Où sont les défenseurs de la première des liberté : la sécurité ? Où sont les défenseurs de la liberté ? Le Rassemblement National ne laissera jamais tomber les Français : ON ARRIVE !

Sécurité : refus scandaleux d’accorder la gratuité des TER aux douaniers !

Seul le groupe Rassemblement National (RN) y était favorable

En octobre 2016, le président de Région Laurent WAUQUIEZ, a accédé à la demande du groupe FN d’accorder la gratuité des TER aux policiers et gendarmes. Le but, augmenter la sécurité dans les TER. Lors de l’Assemblée plénière du 12 octobre 2018, le groupe RN (anciennement FN) a demandé par la voix de Marie DAUCHY dans un amendement d’accorder la gratuité également aux douaniers (amendement n° 57 du rapport AP-2018-10 / 15-18-2157). En effet, les douaniers sont formés aux mêmes méthodes que les gendarmes et policiers, possèdent le même armement et interviennent dans les mêmes conditions. Lire la suite

Sécurisation des transports (avec amendement)

Intervention de Gabriel de Peyrecave – 11 octobre 2018

Rapport n° 2157

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 11 octobre 2018, Gabriel de Pyrecave a demandé plus de sécurité dans les TER :

Il est dommage que le Président WAUQUIEZ ne soit pas là puisque je m’adresse surtout à lui. Ce n’est pas grave,

Monsieur le Vice-Président, chers collègues,

L’Etat ne remplit pas sa mission primordiale:assurer la sécurité de la France et des Français. Le crime et la délinquance ne cesse de se développer alors que la police et la justice, sont toujours moins en mesure d’exercer leurs missions. Chaque jour qui passe fournit son lot de faits divers et d’agressions mortelles. L’augmentation en nombre et l’aggravation en violence que connaissent la criminalité et la délinquance dans notre pays, est une rupture avec plus de mille ans de civilisation. Elle rechute dans son contraire, la barbarie. C’est le symptôme le plus patent de la faillite de ceux qui prétendent nous diriger. Lire la suite

Notre élu Bruno Desies aux obsèques d’Adrien Perez, victime de l’immigration-invasion

Le 28 juillet 2018, le Français Adrien Perez (26 ans) a été tué par trois jeunes issus de l’immigration-invasion devant le Phénix, une discothèque de Meylan (38). Notre élu Bruno Desies s’est rendu à ses obsèques ce vendredi 3 août. Il décrit un silence de plomb. Il n’y avait aucun représentant du MRAP, de la LICRA de SOS-Racisme ou de l’Etat.

Pour avoir plus d’informations sur ce crime abominable, veuillez consulter l’article “Meurtre d’Adrien Perez : le grand silence des bien-pensants !” du site Internet “Boulevard Voltaire”.

Lettre ouverte à Laurent Wauquiez

A Lyon, le 29 mars 2018

Monsieur le Président,

Il y a une semaine la France était une nouvelle fois frappée en plein cœur par l’innommable qu’il va bien falloir avoir un jour le courage de nommer : l’islamisme !

Au cours de cette sombre journée, un terroriste islamiste franco-marocain, Redouane Lakdim, a, au nom d’Allah, exécuté quatre de nos compatriotes et en a sauvagement blessé quinze autres. Mais au cours de cette même sombre journée, un homme, le lieutenant-colonel Beltrame, parfaitement conscient du péril, a livré sa vie contre celle d’une otage.

Ce vendredi 23 mars, la barbarie s’est heurtée à l’héroïsme : face au pire de la France actuelle, capable de mourir pour tuer, s’est levé le meilleur de la France éternelle, prête à sacrifier sa vie pour en sauver une autre.

La France entière a salué le sacrifice du Colonel Beltrame dont la geste héroïque nous oblige. Son sacrifice ne doit pas rester vain. Vous avez vous même déclaré : “Je veux un hommage par l’action, pas par les discours. » Lire la suite

Actes de délinquance au collège Paul Vallon : l’augmentation des effectifs ne suffira pas…

Communiqué d’Antoine Mellies – 21 novembre 2017

L’explosion d’une bombe artisanale dans l’enceinte du collège Paul Vallon a créé un électrochoc salutaire chez le personnel enseignant et chez les parents d’élèves. Ces derniers ont décidé de cesser les cours afin de dénoncer le manque cruel de moyens humains et l’absence d’équipements de sécurité indispensables pour la sanctuarisation de l’établissement. Avec seulement 6 surveillants pour 517 élèves, soit 1 surveillant pour 86 élèves, il était prévisible que la situation allait un jour gravement dégénérer, l’affaire de la bombe artisanale n’étant que la suite d’une longue série d’actes de délinquance, de violences et d’incivilités qui ternissent l’image du collège.

Ce faisceau de troubles au bon déroulement de la vie scolaire démontre qu’un classement en réseau d’éducation prioritaire (REP) voire REP + constitue une mesure plancher permettant d’augmenter les effectifs du personnel éducatif. La mise en sécurité de l’établissement est également un investissement prioritaire qui relève de la compétence de la Métropole de Lyon. Le Rectorat et la Métropole de Lyon doivent donc proposer au personnel et aux parents d’élèves un pacte de confiance suffisamment ambitieux : le classement du collège de Bans en REP +, l’installation de la vidéo surveillance et la mise en sécurité de l’enceinte de l’établissement. Lire la suite

Venue d’un prédicateur salafiste à la grande mosquée de Givors : Le nouveau Préfet du Rhône doit prendre ses responsabilités et faire interdire le meeting de Nader Abou Anas !

Communiqué d’Antoine Mellies – 26 octobre 2017

Le nouveau Préfet du Rhône, Stéphane Bouillon, a refusé de prendre un arrêté d’interdiction du meeting du prédicateur salafiste Nader Abou Anas prévu le 29 octobre à la Grande mosquée de Givors. Son refus d’agir contre la radicalisation islamiste est particulièrement piquant au moment où ce dernier se fixe comme objectif numéro 1, la prévention du terrorisme.

Contrairement à ce qu’il affirme, le représentant de l’Etat dans le Rhône a les moyens juridiques d’agir pour interdire le meeting d’un prédicateur salafiste dont les propos portent gravement atteinte à la dignité des femmes. Oui, le paragraphe I de l’article 8 de la loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l’état d’urgence permet au Préfet, dans le département    « d’ordonner la fermeture provisoire des salles de spectacles, débits de boissons et lieux de réunion de toute nature, en particulier des lieux de culte au sein desquels sont tenus des propos constituant une provocation à la haine ou à la violence ou une provocation à la commission d’actes de terrorisme ou faisant l’apologie de tels actes. Peuvent être également interdites, à titre général ou particulier, les réunions de nature à provoquer ou à entretenir le désordre ». Lire la suite

NON à la venue d’un prédicateur salafiste à la Grande mosquée de Givors!

Communiqué d’Antoine Mellies – 18 octobre 2017

A l’occasion d’une conférence sur le mariage prévue le dimanche 29 octobre 2017, la grande mosquée de Givors a décidé d’inviter un prédicateur islamiste bien connu en la personne de Nader Abou Anas. Ce personnage très sulfureux est réputé pour ses propos particulièrement rétrogrades à l’encontre des femmes. A l’occasion du salon de la femme musulmane au Bourget qui s’était tenu en septembre 2015, il avait notamment exhorté les femmes musulmanes à : « rester chez elle car leur place est à la maison » et « à n’en sortir qu’avec la permission de leur mari ». Il ajoutait également à propos de la sexualité du couple que : « les femmes qui se refusent à leur époux sans raison valable, les anges la maudiront toute la nuit ».

Concernant la musique, Nader Abou Anas a également déclaré : « la musique est partout et se propage de plus en plus jusque dans les pays musulmans. Elle détruit et détourne les cœurs », rajoutant au cas où nous n’avions pas bien saisi le propos : « la musique est un sifflement satanique ». Enfin, il se donne régulièrement en spectacle sur ses vidéos YouTube pour culpabiliser les femmes qui ne portent pas le foulard islamique, ne remplacent pas leur jean par des tenues amples ou osent tout bonnement se maquiller. Lire la suite