FAIRE D’AUVERGNE-RHONE-ALPES LA PREMIERE MONTAGNE DURABLE D’EUROPE (avec amendement)

Rapport n° 5902

Intervention d’Alexis Jolly – 14 octobre 2021

Le 14 octobre 2021, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Alexis Jolly a commenté la politique régionale de montagne :

Monsieur le Président, mes chers collègues,

Annoncé à grand renfort de plan de communication savamment orchestré, le nouveau plan pour la montagne présenté à l’occasion de votre déplacement au Grand-Bornand le 16 septembre dernier, est qu’on le veuille ou non, un projet ambitieux et dans l’air du temps.

Personne dans cette assemblée ne souhaite un retour en arrière avec la libération toujours plus importante de polluants dans l’atmosphère, tous ici ayant bien pris conscience des effets du changement climatique dans les Alpes, des effets plus visibles ici qu’ailleurs.

Plus d’un an et demi après l’arrêt de la saison hivernale, une situation inédite provoquant de nombreuses difficultés pour tous les acteurs touristiques, l’Etat et les collectivités se devaient naturellement de soutenir le monde économique de nos stations.

Lire la suite

UNE NOUVELLE AMBITION POUR GERGOVIE

Rapport n° 5904

Intervention de Christel Dupré – 14 octobre 2021

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 14 octobre 2021, Christel Dupré s’est prononcée sur le projet de mémoire de Gergovie, lieu historique où, en 52 av. J.-C., s’étaient affrontés les troupes gauloises de Vercingétorix et les troupes romaines de César :

Monsieur le Président,

La valorisation proposée du site de Gergovie nous tient particulièrement à cœur, du fait de l’importance symbolique de cette bataille dans notre histoire et dans notre roman national.

Sans omettre évidemment la prépondérance, les influences et les bienfaits de la culture Romaine dans notre histoire, la mise en avant de cette victoire Gauloise revêt à notre époque une signification toute spéciale.

Un siècle et demi avant cette bataille, le Général Carthaginois Hannibal, en guerre contre Rome, écrivait à son frère Hamilcar, qui s’apprêtait à lever des troupes en Espagne et en Gaulle, de ne pas prendre trop de Gaulois dans son armée, les Gaulois étant considérés comme un peuple puissant, d’un grand courage, mais aussi indiscipliné, querelleur et incapable de s’unir contre les différentes tribus.

Lire la suite

REGLEMENT BUDGETAIRE ET FINANCIER

Rapport n° 5900

Intervention de Stéphane Blanchon – 14 octobre 2021

Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes du 14 octobre 2021 : Stéphane Blanchon s’est prononcé sur le Règlement budgétaire et financier de la Région :

Merci Monsieur le Président,

Le règlement budgétaire et financier soumis à notre assemblée ce jour ne mentionne pas les règles d’attribution pour les subventions aux associations et ne prévoit aucun document de synthèse sur les sommes accordées les années antérieures. Seule est mentionnée la règle générale de l’instruction M71 : qui je cite « permet d’identifier le tiers, le montant, l’imputation et l’objet de la dépense » afin de vérifier uniquement la réalisation effective de l’opération financée.

Le récent scandale dévoilé par le canard enchaîné, sur les rémunérations et le train de vie fastueux des dirigeants de l’association d’aide aux migrants Equalis en région Parisienne et notamment sur son directeur Arthur Anane, rémunéré 18 000 € par mois et disposant d’une voiture de fonction Audi Q7 d’une valeur de 90 000€ doit alerter les élus sur l’utilisation de l’argent public.

Lire la suite

MODULATION DES FRACTIONS DE TARIFS DE TICPE POUR 2022

Rapport n° 5899

Intervention d’Alexandre Moulin-Compte – 14 octobre 2021

Le 14 octobre 2021, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Alexandre Moulin-Comte a demandé à l’Exécutif de L. Wauquiez d’effectuer une plus grande baisse de la « Taxe Intérieur de Consommation sur les Produits Energétiques » (TICPE) :

Monsieur le Président,

Dans un contexte d’explosion générale des prix, alors que l’épisode des Gilets Jaunes nous semble éloigné du fait de l’actualité sanitaire, n’oublions pas que les colères qui se sont manifestées au cours de ce mouvement social d’ampleur lancé par les travailleurs et les petits patrons ne sont pas terminés. La Région dispose d’importantes marges de manœuvre grâce à une gestion plus saine qu’au cours des précédents mandats. L’effort qui est fait sur cette question des coûts liés au carburant est évidemment louable. Nous pensons cependant qu’exceptionnellement, pour 2022, un effort supplémentaire pourrait être fait par la Région pour permettre de diminuer un peu la facture d’essence de nos concitoyens.  

Lire la suite

DÉBAT D’ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES POUR L’EXERCICE 2022 – AUVERGNE-RHONE-ALPES, SEULE RÉGION DE FRANCE A AVOIR TENU SON BUDGET TOUT EN AGISSANT DANS LA CRISE

Rapport n° 5898

Intervention d’Andréa Kotarac – 14 octobre 2021

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 14 octobre 2021, Andréa Kotarac a critiqué les incohérences dans les orientations budgétaires 2022 de l’Exécutif de Laurent Wauquiez (LR) :

Monsieur le Président, mes chers collègues,

Fils d’un ouvrier du bâtiment, et en lisant les orientations budgétaires des LR relatifs à notre collectivité, j’ai cherché la définition maçonnique du ravalement de façades : « travail consistant à remettre à neuf le parement d’un ouvrage de maçonnerie en procédant de haut en bas. Le ravalement de façade demande des outils précis et un savoir-faire. »

Inutile de vous dire que vous avez ce savoir-faire politique de ravalement.

Alors oui, il y a le côté budgétaire, une capacité de désendettement très bonne, une épargne brute excellente en comparaison aux autres Régions et ce, dans un contexte difficile et imprévisible. Oui, la santé budgétaire de notre collectivité est bonne, oui, mais pour quoi faire politiquement ?

Lire la suite

WAUQUIEZ et L’IMMIGRATIONNISME : ce que vous ne savez pas !

Communiqué du groupe RN – 17 septembre 2021

Après les 102 000 euros octroyés à la LICRA pour l’année 2020 (soit le double de ce que Laurent Wauquiez avait l’habitude de distribuer lors de la précédente mandature) la Région vote aujourd’hui à nouveau une nouvelle subvention de 100 000 euros pour l’année 2021.

Faut-il rappeler que la LICRA est une officine gauchiste, immigrationniste, obsédée par le racialisme et l’indigénisme, niant le lien entre immigration et insécurité ? Seuls les élus RN ont voté contre.

Vu le contexte économique actuel, cet argent serait surement plus utile ailleurs.

Finalement, nous avons la preuve que LR, représenté par Laurent Wauquiez est dans la droite ligne de la politique nationale menée par Emmanuel Macron.

Ils sont « en même temps » de droite et surtout à gauche toute !

Andréa KOTARAC, Président du groupe Rassemblement National

Insécurité grandissante pour les chauffeurs & conducteurs TCL : ça suffit!

Communiqué du groupe RN – 13 septembre 2021

Ces faits divers sont malheureusement devenus récurrents au sein de la métropole lyonnaise.

A l’heure où les chauffeurs et conducteurs TCL sont régulièrement pris à partie voire molestés dans ce climat inquiétant, le groupe Rassemblement National d’Auvergne Rhône-Alpes présidé par Andréa Kotarac apporte son plein soutien aux chauffeurs dans leur grève actuelle.

Le RN sera toujours aux côtés de ceux qui souffrent d’une insécurité incontrôlée et devenue incontrôlable !

Andréa KOTARAC (Président du Groupe RN)

Vœu du RN sur la contrainte vaccinale et ses conséquences

Vœu présenté par Stéphane Blanchon – 19 juillet 2021

Présentation :

Le 12 juillet 2021, après avoir démenti son arrivée, Emmanuel MACRON, à 20h annonçait la création du pass-sanitaire français contre le covid et déclenchait l’obligation vaccinale.

Le Président de la République a donc affirmé que le personnel soignant cesserait d’être rémunéré dès le 15 septembre s’il n’acceptait pas la vaccination contre le covid19, et sera licencier au bout de 2 mois.

Le Président de la République a affirmé vouloir déposer au parlement un texte qui engendrera une ségrégation sanitaire et monte ainsi les français les uns contre les autres : les vaccinés contre les non-vaccinés.

Le Président a donc affirmé que l’obligation vaccinale concernait tous les Français à partir de 12 ans.

Vœu :

Au titre de sa compétence en Santé et acteur incontournable, de fait, lors du début de la crise sanitaire avec l’ARS, la Région demande au Premier Ministre de bien vouloir expliquer aux Français la politique sanitaire actuelle plutôt que de les contraindre et de retirer :

  • le Projet de loi relatif à l’adaptation de nos outils de gestion de la crise sanitaire prévu pour le 21 Juillet 2021
  • l’obligation vaccinale du personnel soignant pour le 15 septembre

Régime indémnitaire des membres du Conseil économique, social et environnemental régional (CESER) (avec amendement)

Rapport n° 5700

Amendement présenté par Isabelle Surply

CESER, une baisse significative et non symbolique

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Logo-RN.jpg.

Exposé des motifs :

Le CESER est un organisme consultatif non délibérant qui prend une part importante dans la vie du Conseil régional mais n’applique jamais de décision exécutive. Les critiques émises chaque année par cet organisme pourraient très bien émaner de l’ensemble des élus de la majorité et ou de l’opposition.

Nous allons rentrer dans une crise socio-économique sans précédent qui succèdera à une période de maintien sous perfusion de bien des structures. Les dépenses doivent être non seulement revues à la baisse mais en plus d’une manière significative et non symbolique.

Lire la suite

Indémnités des conseillers régionaux (avec amendement)

Rapport n° 5699

Amendement présenté par Isabelle Surply

INDEMNITES DES ELUS : BAISSE SIGNIFICATIVE ET NON SYMBOLIQUE !

EXPOSE DES MOTIFS :

Promesse de campagne de 2015, le Rassemblement National avait porté par la voix de Christophe BOUDOT et son groupe, la proposition de baisser l’indemnité régionale de 20%.

Vous aviez décidé de recouper la baisse de moitié. Dont acte.

Il est important pourtant de souligner que le barème légal fixe a pourtant légèrement augmenté depuis la dernière mandature…

Alors, loin des effets d’annonce, la Région tient à montrer à l’ensemble de ses habitants que la fonction de conseiller régional est avant tout un service et non un travail complémentaire et que l’effort collectif importe en ces temps troublés.

AMENDEMENT :

I) De diminuer de 20% le montant des indemnités des conseillers régionaux Auvergne-Rhône-Alpes calculé en référence au barème légal fixe par l’article L 4135-16 du Code général des collectivités territoriales.