Rapport de la Cour des comptes sur les finances publiques locales

Explication de Marie de Kervéréguin – 11 octobre 2018

Rapport n° 2146

Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes du 11 octobre 2018 : Marie de Kervéréguin a critiqué Laurent Wauquiez pour avoir signé une contractualisation avec l’Etat sur le financement des collectivités locales, défavorable à la Région :

Monsieur le Président, chers collègues,

Nous prenons acte du rapport de la Cour des Comptes sur les finances publiques locales.
La gestion peut sembler bonne même si nous regrettons que vous ayez été contraints de placer une part importante des dépenses d’investissement en immobilisations financières en prévision d’une baisse continue des concours financiers de l’État. Si l’État prenait ses responsabilités en assumant ses engagements, nous n’en serions pas là.

Mais cette mesure qui vous oblige à doter les immobilisations financières n’est pas une surprise. C’est la conséquence d’une politique néfaste initiée par Monsieur Hollande, avec à l’époque Monsieur Macron comme ministre des finances. Il était logique que Monsieur Macron, devenu président la poursuive. En ne vous opposant pas à son élection, vous avez en quelque sorte cautionné cette politique. Lire la suite

Débat d’orientations budgétaires 2019

Intervention de Christophe Boudot – 11 octobre 2018

Rapport n° 2144

Le 11 octobre 2018, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, le président du groupe RN, Christophe Boudot, a abordé les orientations budgétaires 2019 de l’Exécutif régional de Laurent Wauquiez (LR) :

Monsieur le Président, Monsieur le vice-président, Monsieur le président du CESER,

L’automne est venu, les feuilles mortes se ramassent déjà à la pelle et pourtant, vous vous jetez des fleurs…  Vous voudrez bien excuser cette entame un peu facile mais force est de constater que la communication de la Région à l’occasion de ce débat d’orientations budgétaire, cette autosatisfaction pompeuse est pour tout vous dire, un peu gênante.

La Région la mieux gérée de France…Comme toujours Monsieur le président, vous en faites un peu trop et cela nuit finalement à l’efficacité de votre message.

Quand à grand renfort de publicité dans des journaux de diffusion nationale vous vantez vos mérites ou peut être ceux de la Région, on ne sait plus très bien comment ne pas s’interroger sur l’utilité réelle pour la Région et ses habitants d’une telle publication. Lire la suite

« Pacte budgétaire » entre l’Etat et la Région : Laurent WAUQUIEZ se couche devant Macron !

Communiqué d’Antoine Mellies – 27 juin 2018

Dans le cadre de la contractualisation financière entre l’Etat et les collectivités locales, dont la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le gouvernement et Emmanuel MACRON procèdent par chantage : soit les collectivités acceptent, de fait, une prise en charge d’une partie du déficit de l’Etat par un certain nombre de mesures (non augmentation des dépenses de fonctionnement de plus de 1,2%), soit l’Etat ne garantit pas la stabilité du montant de ses dotations. Pire, l’Etat ne compte même pas appliquer à lui-même les mesures qu’il veut imposer aux collectivités.

Or, le Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent WAUQUIEZ, qui s’est toujours présenté comme l’homme fort de la Région face à Paris a demandé à son vice-président Etienne Blanc de signer ce pacte budgétaire qui constitue en réalité une soumission au diktat du Gouvernement qui cherche, une fois de plus, à faire porter la responsabilité de l’augmentation du déficit public sur les Régions, passant au passage par perte et fracas le principe constitutionnel de libre administration des collectivités locales. Lire la suite

Question orale : Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM)

Question orale présentée par Christophe Boudot – 18 juin 2018

Voici le vœu présenté le 15 juin 2018, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, par  Christophe Boudot, président de groupe :

Monsieur le Président,

Le 30 novembre 2017, lors de la session plénière du conseil régional Auvergne Rhône-Alpes, nous vous demandions si vous comptiez saisir dans les prochains jours le Tribunal administratif de Lyon pour demander le remboursement du trop-perçu par la Métropole de Lyon au titre de la TEOM – Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères – payée par cet hôtel de région Lyon Confluence. Il s’agissait ainsi de condamner publiquement les taux illégalement votés ces dernières années à la Métropole de Lyon sous l’impulsion de son Président Gérard Collomb, dans votre souci toujours constant de chasser les gaspillages inutiles et les dépenses somptuaires a fortiori illégales. Lire la suite

Rapport d’observations définitives de la Chambre régionale des comptes Auvergne-Rhône-Alpes relatif à l’examen de la gestion de la société d’équipement de l’Auvergne

Explication de Stanislas Chavelet – 15 juin 2018

Rapport n°AP-2018-06 / 08-10-1664

Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes du 15 juin 2018 : Stanislas Chavelet s’est prononcé sur le rapport d’observations définitives de la Chambre régionale des comptes Auvergne-Rhône-Alpes relatif à l’examen de la gestion de la société d’équipement de l’Auvergne :

Gestion du personnel du siège, des antennes locales, du CREPS, des transports scolaires et non urbains et des lycées. Régime indemnitaire, prime d’intéressement…

Explication de vote de Vincent Lecaillon – 15 juin 2018

Rapport n°AP-2018-06 / 08-9-1663

Le 15 juin 2018, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Vincent Lecaillon a vivement critiqué les manipulations et retentions d’informations par l’Exécutif de Laurent Wauquiez :

Décision de compléter les vacances de postes au sein de la Commission permanente, et : Renouvellement au sein de la Commission permanente

Explication de Christophe Boudot, président du groupe – 15 juin 2018

Rapports n°AP-2018-06 / 08-14-1668  et  n°AP-2018-06 / 08-15-1669

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 15 juin 2018, Christophe Boudot, président du groupe RN, a demandé à l’Exécutif de Laurent Wauquiez d’accepter un vote à bulletin secret dans le cadre du renouvellement de la Commission permanente :

Garantie d’emprunt : Fondation Fourvière

Explication de vote de Marie de Kervéréguin – 14 juin 2018

Rapport n°AP-2018-06 / 08-7-1661

Le 14 juin 2018, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Marie de Kervéréguin a exprimé le soutien de son groupe à la garantie d’emprunt au profit de la Fondation Fourvière, présentée par l’Exécutif de Laurent Wauquiez :

Stratégie environnement énergie : faire d’Auvergne-Rhône-Alpes la première Région durable d’Europe (avec amendements)

Intervention de Muriel Coativy – 14 juin 2018

Rapport n°AP-2018-06 / 07-1-1655

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 14 juin 2018, Muriel Coativy s’est prononcée sur la stratégie environnement-énergie de l’Exécutif de Laurent Wauquiez :

Monsieur le Président, chers collègues,

Nous ne pouvons qu’applaudir des deux mains un projet qui voudrait faire de notre région la première région durable d’Europe puisqu’au-delà de nos différents politiques, notre planète est notre bien commun. Mais attention, il s’agit là que d’un objectif, pas d’une stratégie. Votre stratégie sera les choix que vous retiendrez pour parvenir à des résultats tangibles.

Or, nous restons méfiants. Par exemple, sur la qualité de l’air, dès demain, en commission permanente, vous allez faire voter un projet d’investissement de 2M€ dans une ligne de bus 100% électrique à Valence. Pourquoi ne pas préférer des trolleybus avec une alimentation classique par caténaire plus économique, plus robuste et plus écologique car sans composant chimique ? Et attention ! L’usage d’un moteur électrique n’engendre pas de pollution sur le lieu d’utilisation mais c’est oublier un peu vite qu’il a fallu produire l’électricité et que cette production est aujourd’hui au 2/3 fossile dans le monde. Rien qu’en Allemagne, où l’électricité est à 50% au charbon et 10 % au gaz, utiliser une voiture électrique engendre, fabrication comprise, les mêmes émissions par km qu’une voiture à essence ! Dans ces conditions, parler de « propreté » pour un véhicule électrique est soit de l’ignorance, soit de l’imposture… Lire la suite