Bilan 2015 des aides et régimes d’aides individuelles aux entreprises

Explication de Thibaut Monnier – 7 juillet 2016

Rapport n° 566


Thibaut Monnier (FN) sur les aides aux entreprises par FNRhoneAlpes

Monsieur le Président, chers collègues,

A chaque lecture de vos rapports, un poignard incisif aiguisé par les technocrates de Bruxelles heurte nos cœurs d’entrepreneur et d’hommes libres !

Dès le 1er paragraphe, l’on y évoque la soumission de nos institutions à l’Union Européenne : comment pouvez-vous, depuis si longtemps, admettre une telle intrusion dans nos affaires nationales ? Par quelle légitimité les « autorités européennes » peuvent-elles orienter ou remettre en cause nos politiques régionales en matière de développement économique ? Il est grand temps de retrouver notre indépendance, au nom de l’efficacité et de notre Liberté ! Lire la suite

Contre le dépeçage de l’entreprise Lafarge !

Communiqué de Céline Porquet – 9 juin 2016

90 employés de l’usine Lafarge au Teil sont en grève illimitée bloquant l’accès au chargement des camions.  Deux usines  de production de ciment (Le Havre et La Couronne) vont être transformées en simples unités de broyage, malgré le communiqué de la direction Lafarge en mai 2015 qui confirmé : “le projet de fusion Lafarge/Holcim n’aura pas d’impact sur les fonctions opérationnelles en France”. Eric Olsen, président du groupe, déclare vouloir réduire ses investissements de 3 milliards et de se séparer de parties de l’entreprise pour un montant total de 3,5 milliards.

Nous assistons au dépeçage pur et simple de Lafarge dans l’indifférence totale du gouvernement et nos élus socialistes.

Rien n’a été fait pour protéger et sauvegarder le patrimoine industriel français. Rien n’est fait pour la production française, l’emploi français. Lire la suite

829 000 euros à PERCALL : un nouveau cadeau de l’équipe WAUQUIEZ

Communiqué du groupe FN – 23 mai 2016

Logo IsabelleLe Front National s’était offusqué le 28 janvier dernier de la présentation et du vote, dans une urgence que RIEN ne justifiait, d’une aide de 1 100 000 euros à la multinationale auvergnate Aubert & Duval. Avec un chiffre d’affaires de 780 767 000 euros en 2014, nous estimions en effet que ce cadeau généreux, avec pour seule contrepartie non-contraignante la création de 15 emplois (80 000 euros par emploi !), constituait un ticket un peu cher.

Mais voici que la majorité régionale de Laurent WAUQUIEZ s’apprête à récidiver avec la SA Percall de Vichy (10 812 000 euros de chiffre d’affaires et un résultat net de 503 000 euros) en lui accordant 331 000 euros en aide à l’investissement, 448 000 euros en aide à l’emploi (pour 38 ETP non contractuels) et 50 000 euros en aide à l’international, soit la bagatelle de 829 000 euros. Lire la suite

Conventions transitoires entre la Région et les collectivités relatives aux aides aux entreprises dans le cadre de la loi NOTRe

Explication de vote de Thibaut Monnier – 14 avril 2016

Rapport n° 377

Assemblée plénière du 14 avril 2016 au Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes : Thibaut Monnier est intervenu sur les conventions transitoires entre la Région et les collectivités relatives aux aides aux entreprises dans le cadre de la loi NOTRe.


T. Monnnier (FN) sur les conventions entre… par FNRhoneAlpes

Monsieur le Président, chers collègues,

Par la loi NOTRe, la Région devient donc seule compétente pour décider de l’octroi des aides d’entreprises. Quelle aubaine, Monsieur WAUQUIEZ ! Quel levier, pour votre majorité, de tenir dans vos seules mains la redistribution de la richesse attribuée au développement économique dans notre territoire, richesse qui, dois-je le rappeler, provient
uniquement de la sueur de nos compatriotes et de l’audace de nos entrepreneurs ! Mais cette disposition est une aubaine pour nous aussi, opposition et administrés, car nous serons disposés à identifier plus aisément les véritables responsables de la sclérose économique, notamment dans la pertinence des choix relatifs aux attributions des aides aux entreprises, sur le fond comme sur la forme. Lire la suite

Privatisation de l’Aéroport de Lyon : le Front National demande à Laurent Wauquiez d’agir sans délai sans se prendre pas les pieds dans le tarmac…

Communiqué du groupe Front National – 9 février 2016

Blazon FN-AURA-DEFLa privatisation de l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, seule plate-forme aéroportuaire internationale de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et troisième de France est lancée, et avec elle, l’aéroport d’affaires de Bron.

L’Etat souhaite vendre les parts qu’il détient, soit 60% du capital, laissant la Métropole lyonnaise, la CCI, le Département du Rhône et la Région Auvergne-Rhône-Alpes avec leurs 40% seuls face à de nombreux opérateurs privés dont on ignore pour l’instant quel sera leur projet pour cet équipement structurant en matière de transport, de tourisme et d’économie pour notre Région.

Ne nous leurrons pas, il y a un risque important que Genève Airport, fort du soutien de Natixis, et déjà sur une logique d’extension en marge du Pays de Gex, se saisisse de l’opportunité pour bloquer le développement de l’aéroport lyonnais et le transformer en structure bis uniquement chargée de désengorger le trafic genevois.

Le Front National regrette que les acteurs locaux se retrouve in fine minoritaire dans la gestion de cette infrastructure face à des opérateurs privés dont l’intérêt ne sera pas territorial mais bien commercial et uniquement commercial. Lire la suite

Verney-Carron trahi par le gouvernement français

Communiqué de Christophe Boudot, président du groupe FN au Conseil régional Rhône-Alpes – 29 mai 2015

Christophe_BoudotL’Etat veut aujourd’hui retirer le Flashball aux forces de l’ordre. Cette arme non-létale destinée aux opérations de maintien de l’ordre est fabriquée par Verney-Carron à Saint-Etienne, et représente encore 40% de son chiffre d’affaire.La raison invoquée ? Le manque de précision de tir… pourtant constamment améliorée !
Prétexte fallacieux pour lancer des appels d’offre à l’étranger et obtenir des alternatives moins onéreuses ?

Si on parle de patriotisme économique, alors défendons notre fleuron régional et n°1 de la fabrication d’armes de chasse françaises !

Les forces de l’ordre témoignent au quotidien de la capacité de dissuasion du Flashball. Il évite en cas d’urgence le recours à l’arme létale.

Notre fierté et nos emplois sont en jeu !
Combien de fleurons de l’industrie française l’Etat va-t-il abandonner encore ?
Il faut soutenir Verney-Carron !

Le socialisme, c’est la faillite

Communiqué du groupe FN au Conseil régional Rhône-Alpes – 18 mai 2015

LogoFNRRALa gestion socialiste désastreuse d’ERAI (Entreprise Rhône-Alpes International) a précipité sa chute. Le « jeu de Monopoly », auquel s’est prêté l’exécutif, d’imposer la reprise de morceaux d’ERAI par l’ARDI (Agence Régionale du Développement et de l’Innovation) a été refusée.

La liquidation judiciaire permettra enfin de faire toute la lumière sur l’opacité de la gestion de l’association ERAI, sur les responsabilités individuelles, et sur l’irresponsabilité générale du socialisme de M. Queyranne, qui prétend toujours conseiller les entreprises, mais qui se révèle incapable de gérer lui-même l’argent des contribuables rhônalpins.

Finalement le socialisme, c’est la faillite !

Plan de sauvegarde d’activités d’entreprise Rhône-Alpes International et de reprise de personnels dans le cadre du redressement judiciaire (avec vidéos)

Intervention de Gabriel de Peyrecave et prise de parole par Charles Perrot – 18 mai 2015

Rapport n° 15.04.301

Monsieur le Président, Monsieur le Vice-président, chers collègues,

Gabriel_de_PeyrecaveNous devons nous interroger à nouveau par le biais de cette assemblée plénière extraordinaire sur le devenir d’ ERAI. En effet, une commission permanente étai t au départ prévue, mai s je n’entrerai pas dans les explications de ce changement.

Cependant, ce qui est intéressant, c’est de mettre en exergue et en parallèle le rapport rédigé pou ria Commission permanente et celui rédigé pour l’Assemblée plénière.

Dans le rapport de la Commission permanente, en page 2, nous pouvons lire : «Sous réserve d’ obtenir des moyens de fonctionnement supplémentaires, le Conseil d’administration de l’ARDI a accepté que la structure s’engage dans un projet de reprise partielle des activités d’ERAI ». Dans le dossier de l’Assemblée plénière, le terme accepté a disparu et s’est transformé en décidé. Il est intéressant de comprendre, finalement, que l’ARDI n’a pas eu le choix. La Région a poussé l’ARDI à accepter ce dossier de reprise : normal, car avec 100 % de subventions publiques, ils ont un peu le couteau sous la gorge, comme pour la proposition de la fusion. Lire la suite

Vœu du FN : pour une véritable lutte contre la concurrence déloyale en Rhône-Alpes (avec vidéo)

Vœu du groupe FN, suivi de sa présentation (vidéo) par Christophe Boudot – 7 mai 2015

Par la voix de son président, Christophe Boudot, le groupe FN a demandé aux élus du Conseil régional Rhône-Alpes de se prononcer pour l’abolition de la directive européenne autorisant les travailleurs détachés. Selon cette directive, les entreprises françaises peuvent employer en toute légalité des travailleurs étrangers de l’Europe de l’Est, et ceci selon les normes en vigueur dans leur pays d’origine (peu ou pas de cotisations sociales). Ainsi, ces travailleurs détachés (actuellement 350 000 en France)  sont beaucoup moins chers que les travailleurs français.

La Gauche, le Centre et l’UMP ont rejeté cette demande et cautionnent ainsi une arme de destruction massive d’emplois français ainsi que l’exploitation de travailleurs étrangers en France par des patrons peu scrupuleux.

LogoFNRRAPour une véritable lutte contre la concurrence déloyale en Rhône-Alpes

EXPOSÉ : Lire la suite

Travailleurs détachés : seul le groupe FN est contre

Communiqué du groupe FN au Conseil régional Rhône-Alpes – 7 mai 2015

LogoFNRRANous avons, encore une fois, assisté au bal des tartuffes ce soir lors de l’assemblée plénière de la Région Rhône-Alpes !

Le groupe Front national a exigé de la Région qu’elle stoppe immédiatement l’attribution des appels d’offre aux entreprises employant des travailleurs détachés. Il a également demandé que l’ensemble des élus européens de la Région s’engage en faveur de la suppression pure et simple de la directive européenne des travailleurs détachés , véritable arme de destruction massive des emplois français.

Ce vœu du groupe FN a été rejeté par tous les groupes politiques y compris l’UMP, qui montre, en l’espèce, la contradiction et l’hypocrisie de ses positions.

Rendons le travail aux français !