Intégrer l’art dans les constructions publiques (avec amendements)

Rapport n° 2965

Explication de vote d’Isabelle Surply

En Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Isabelle Surply est intervenue sur l’intégration de l’art dans les constructions publiques :

Monsieur le Président, Chers Collègue,

La Loi est la loi et personne n’est là pour remettre en question le décret de ce 1% Artistique qui oblige nos bâtiments publics à arborer une création artistique… quoique !

Seulement attention, attention à ne pas succomber aux chants des sirènes d’un art au mieux « spéculatif » qui ne laissera jamais de trace pérenne dans l’Histoire.

N’oubliez pas que ce que nous avons reçu des siècles passés, ce qui a traversé le temps, c’est la substantifique moelle de ce qui a été produit par l’homme. IL NE NOUS RESTE QUE LE MEILLEUR, et ça beaucoup semble souvent l’oublier.

Lire la suite

Préservation du patrimoine et valorisation des artisans d’art – La Région s’engage (avec amendements)

Rapport n° 2964

Intervention d’Agnès Marion – 27 juin 2019

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 27 juin 2019, Agnès Marion s’est prononcée sur le programme de préservation du patrimoine et la valorisation des métiers des artisans d’art :

Monsieur le président,

Nous nous réjouissons de voir que vos idées convergent une nouvelle fois, vers les nôtres. Et pour cause ! : la lecture du rapport « Sauvegarde du Patrimoine et valorisation de la filière des métiers d’art, suite à l’incendie de Notre-Dame de Paris » rappelle, à coup sûr, deux des 144 engagements du Marine le Pen pour la dernière présidentielle : le développement de l’apprentissage dans lequel on retrouve les métiers d’arts qui font la fierté de la France et la défense du patrimoine ; souvenez-vous : elle proposait en effet une ambitieuse loi  de programmation du patrimoine pour je cite « permettre un meilleur soutien à l’entretien et à la préservation du patrimoine ».

Ainsi, nous ne pouvons qu’approuver ce rapport qui s’inscrit parfaitement dans notre ligne politique.

Lire la suite

Agriculture de montagne : la Région s’engage pour le pastoralisme

Rapport n° 2976

Intervention de Christophe Boudot – 27 juin 2019

Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes du 27 juin 2019 : Christophe Boudot s’est prononcé sur la protection des cultures d’élevages et contre la présence du loup dans les territoires pastoraux :

Monsieur le Président, mes chers collègues,

Présenter un plan supplémentaire pour dire « oui » au pastoralisme et à l’élevage en zone montagne, c’est bien, mais le plus important serait de traiter les causes nombreuses de ses difficultés et notamment des prédations qu’il subit.

L’annexe 2 de la Convention de Berne ainsi que la directive européenne « Habitat Faune et Flore » de mai 1992 impose aux états une conservation favorable de la population des loups. Canis lupus, ce roi des prédateurs que l’on avait eu tant de mal à éradiquer en France dans les années 1930 a été réobservé pour la première fois dans le Parc du Mercantour au mois de novembre 1992. Dès l’hiver suivant, une petite meute était déjà constituée. Depuis le monde du pastoralisme soufre et ne peut plus faire face à cette prédation massive qui remet en cause son existence même.

Lire la suite

Agriculture : la Région aux cotés des agriculteurs sinistrés par les intempéries

Rapport complémentaire n° 3196

Explication de vote de Thierry Sénéclauze – 27 juin 2019

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 27 juin 2019, Thierry Sénéclauze a critiqué le plan d’urgence de l’Exécutif de L. Wauquiez destiné aux agriculteurs sinistrés par les intempéries de 2019 :

Monsieur le Président,

Nous saluons votre initiative et votre réactivité quant à la mise en place de ses 6 millions d’€ face à une urgence, conséquence de ces derniers orages.

L’épisode en question a été particulièrement intense et dévastateur et il faudra du temps, beaucoup de temps, pour que nos agriculteurs s’en remettent et retrouvent une trésorerie normale, leur permettant à minima d’assurer le fonctionnement de leur exploitation.

Les risques climatiques ont toujours existé, et l’agriculture y est exposé au premier rang. En 1973 un orage de grêle dévaste la commune de Anneyron : plus aucune culture n’était debout. Bien sûr, à l’époque, aucune culture n’était assurée, mais en 2019 comment se fait-il que la situation financière de nos exploitations agricoles soit si dégradée et ne permette plus de recourir à une assurance nécessaire à couvrir le risque financier des aléas climatiques auxquels elles sont exposés ?

Lire la suite

Christophe Boudot (RN) sur le vote annoncé aux européennes de M. Kotarac

Suite à l’annonce du conseiller régional de “La France Insoumise” (LFI), Andréa Kotarac”, de voter pour la liste du Rassemblement National (RN) aux européennes de 2019, le président du groupe RN à la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est prononcé le lendemain, 15 mai, sur France 3. Par ailleurs, Andréa Kotarac a également annoncé de vouloir quitter LFI et son groupe des écologistes RCES à la Région.

Vœu du RN : Opposition à l’Implantation d’une Plate-forme Logistique d’Amazon à Saint-Exupéry (avec vidéo)

Vœu du groupe RN, suivi de sa présentation (vidéo) par Bruno Desies

Opposition à l’Implantation d’une Plate-forme Logistique d’Amazon à Saint Exupéry

Exposé des motifs :

Depuis 6 mois, la nouvelle court de l’implantation d’une plate-forme logistique de 50 000 m² du groupe Amazon aux abords de l’Aéroport de Saint Exupéry. Nul doute que le trafic aérien engendré convient au gestionnaire de l’aéroport. Nul doute aussi que la municipalité qui autoriserait cette implantation y trouverait son intérêt sans compter les propriétaires du terrain. A l’heure où on se bat sans résultat, et pour longtemps encore compte tenu du modèle économique aussi bien que des rapports stratégiques entre états, pour faire payer leur dû au GAFA, il est aberrant voire criminel de dérouler le tapis rouge à ces entités et de créer des situations irréversibles. L’argument de la création de 2000 emplois (non qualifiés par définition) est fallacieux car les modèles pour les remplacer par des drones dans les taches d’assemblages des commandes existent déjà. En revanche la destruction d’emplois qualifiés par concurrence déloyale est d’ores et déjà actée. Le Rassemblement National demande que la Région s’oppose par tous les moyens à sa disposition, notamment sa participation au conseil d’administration de l’aéroport, ses leviers dans la mise en œuvre des politiques territoriales, économiques, etc. pour empêcher cette implantation. A défaut de taxer les GAFA à leur juste niveau, on peut au moins les obliger à utiliser les infrastructures existantes qui, elles, payent leurs impôts au centime près. Lire la suite

La mémoire en héritage : la Région s’engage contre l’antisémitisme (avec amendement)

Intervention d’Anne-Françoise Abadie-Parisi et de Christophe Boudot – 29 mars 2019

Rapport n° 2750

Le 29 mars 2019, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Anne-Françoise Abadie-Parisi s’est prononcée sur le rapport de l’Exécutif de Laurent Wauquiez sur la lutte contre l’antisémitisme :

Monsieur le président, chers collègues,

Je suis la mère d’une jeune femme soldat d’une unité de combat de l’armée israélienne dans la vallée de l’Arava au sud du Néguev, entre la frontière égyptienne et la frontière jordanienne, et auparavant rescapée avec mes deux filles alors très jeunes, de l’attentat du bus numéro 5 de la rue Dizingoff à Tel Aviv, en octobre 1994 qui a fait 30 morts et 50 blessés.

Par conséquent, je me sens autorisée à parler aujourd’hui devant vous des menaces qui pèsent sur la vie des juifs. Bien sûr Israël n’est pas la France, mais en Israël comme en France, l’agresseur est le même. Lire la suite

Question orale : concernant le Pass Illico solidaire et les demandeurs d’asile bénéficiaires

Question orale du groupe RN présentée par Antoine Mellies – 29 mars 2019

Le 28 mars 2019, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Antoine Mellies a posé une question orale à Laurent Wauquiez sur le nombre de demandeurs d’asile bénéficiaires du Pass Illico solidaire et les coûts pour le contribuable :

Monsieur le Président,

A l’occasion de la dernière commission transport qui s’est tenue le jeudi 4 octobre 2018, nous avons évoqué la question de la mise à disposition du Pass TER Illico solidaire aux migrants qui justifient du dépôt d’une demande d’asile. Ce Pass valable un an, octroie une réduction de 75% sur l’ensemble du réseau TER et Car de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Il génère donc un coût non négligeable pour notre collectivité.

Pour l’année 2017, près de 8675 migrants ont déposé une demande d’asile dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et sur l’ensemble du territoire, ce sont 121 912 migrants qui bénéficient de l’allocation pour demandeur d’asile. Par conséquent ce sont autant de personnes éligibles au Pass illico solidaire et peuvent donc bénéficier d’une réduction de 75% sur les billets TER. Lire la suite