Plan ambition cheval

Intervention de Stanislas Chavelet – 29 mars 2019

Rapport n° 2751

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 28 mars 2019, Stanislas Chavelet s’est prononcé sur le “Plan ambition cheval” :

Monsieur le Président, chers collègues,

Vous nous proposez ce plan Ambition Cheval pour un financement global de 7,4 M€. Vous le savez, notre groupe est favorable à ce type d’aides directes si toutefois elles ne se traduisent pas par une arrière-pensée électoraliste. N’ayons pas l’esprit chagrin et ne boudons pas notre plaisir.

Nous sommes naturellement sensibles au soutien à cette filière qui a particulièrement souffert d’une fiscalité fluctuante, d’une baisse significative des naissances (moins 27 % entre 2007 et 2017), d’une baisse de 10 % des licenciés de 2013 à 2018. Ce secteur représente pourtant une part importante du patrimoine et du génie français dans toutes les disciplines du genre, notamment sportives. Lire la suite

L’orientation comme outil de développement économique et réussite personnelle (avec amendements)

Intervention de Muriel Burgaz – 28 mars 2019

Rapport n° 2758

Le 28 mars 2019, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Muriel Burgaz s’est prononcée sur l’orientation comme outil de développement économique et de réussite personnelle :

Monsieur le Président, chers collègues,

L’orientation est bien la clé essentielle. En obtenant plus de compétences dans ce domaine, la Région a, entre les mains, un levier d’actions efficace au service de l’emploi.

Efficace à condition d’être plus exigeant. De faire le tri et d’arrêter de financer les yeux fermés, des centaines d’organismes de formation. Pour info, la France dispose de 55 000 organismes de formation. En Allemagne, on en compte seulement 5 000 avec davantage de résultats. Cherchez l’erreur !

Un levier d’actions efficace à condition d’être innovant. On nous dit que les politiques d’éducation et d’emploi ont tout à gagner avec la décentralisation, ce dont on doute fortement. On aimerait savoir comment la Région va adapter les qualifications proposées au tissu économique de notre territoire. Comment va-t-elle identifier les opportunités d’insertion selon les spécificités de notre région ? Comment va-t-elle créer plus de liens entre les formations et les offres d’emplois disponibles dans notre région ? Ce rôle stratégique de la Région reste, à ce jour, totalement inconnu. Lire la suite

Auvergne-Rhône-Alpes, 1ère Région industrielle de France, veut renforcer ses “territoires d’industrie”

Intervention de Thibaut Monnier – 28 mars 2019

Rapport n° 2752

Le 28 mars 2019, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Thibaut Monnier  a pointé les responsables de la désindustrialisation en France :

Monsieur le Président,

Si je résume l’esprit de ce dispositif, la reconquête industrielle repasserait par les territoires. Mais de qui se moque-t-on, Monsieur le Président ? Comme si le saupoudrage de quelques sites allait redynamiser le tissu industriel français et régional ! Le Président MACRON croit vraiment qu’avec un effort de 1,3 Md€, il renversera la malheureuse tendance de la disparition de nos industries dans un secteur qui génère 300 Md€ par an ? Ce n’est pas sérieux.

Je rappelle le constat local. Les pertes d’emploi industriel se sont essentiellement concentrées dans trois départements de la région. Dans le Rhône, on a connu moins 75 000 emplois entre 1975 et 2014, dans la Loire, moins 50 000 emplois et en Isère moins 30 000 emplois. En quarante ans, près de trois-quarts des destructions d’emplois industriels sont intervenus dans notre région dans ces trois départements. Sur le territoire national, c’est plus d’un million d’emplois en moins depuis 1995. Qui a gouverné depuis lors ? Qui a mené les politiques ruineuses pour notre pays en soumission totale des politiques européennes ? En grande majorité c’est vous, Monsieur WAUQUIEZ, bien avant Monsieur MACRON. C’est bien votre famille en menant une politique de concurrence libre et non-faussée, sans aucun protectionnisme, qui avez laissé se déplacer le coeur industriel de l’Union Européenne, en Allemagne et dans les pays d’Europe Centrale. Lire la suite

Règlement intérieur de la Commission d’appel d’offre

Explication de vote de Sophie Robert – 28 mars 2019

Rapport n° 2756

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 28 mars 2019, Sophie Robert s’est prononcée sur le renouvellement de la Commission d’appel d’offre :

Monsieur le Président,

Ce règlement est bienvenu puisqu’il permet de changer les élus de votre majorité qui ne viennent jamais à la commission d’appel d’offres. Monsieur JACQUART a raison de le souligner, elle n’a pu se réunir depuis le début du mandat, que parce que Madame RIAMON ou moi-même étions présentes.

Nous voterons pour, bien sûr.

Le CEDH soutient les islamistes !

Communiqué du groupe RN – 1er mars 2019

Indignés par l’assignation à résidence dans un hôtel d’Aurillac de Kamel DAOUDI, islamiste algérien déchu de sa nationalité française et coincé sur notre territoire à cause de la CEDH, les élus RN se rendront demain matin sur place pour une action place du marché à 11h30.

Cette décision prise en catimini et financé sur le dos du contribuable révèle à quel point les instances supranationales telles que la CEDH nuisent à notre souveraineté nationale.

Depuis quelques années, plusieurs de ces organisations supranationales se sont fait complices des islamistes, et les Français ont raison de s’en inquiéter. La CEDH nous oblige à garder des islamistes sur notre sol et défend la Charia : va-t-on se laisser faire indéfiniment ?

Où sont les défenseurs de la première des liberté : la sécurité ? Où sont les défenseurs de la liberté ? Le Rassemblement National ne laissera jamais tomber les Français : ON ARRIVE !

Valorisation du patrimoine touristique régional / Adhésion à la SAEM Tourisme Alpes du Nord

Explication de vote de Vincent Lecaillon – 20 décembre 2018

Rapport n° 2563

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 20 décembre 2018, Vincent Lecaillon s’est prononcé sur l’adhésion de la Région à la SAEM Tourisme Alpes du Nord :

Monsieur le Vice-président,

Vous nous demandez de participer à la création de cette société d’économie mixte mais est-ce une stratégie réfléchie et pertinente pour notre collectivité ? À notre avis non pour cinq raisons.

D’abord, il y a deux concepti0ns incompatibles en termes de stratégie. D’un côté, les valeurs du service public, vision à long terme, souci de cohésion sociale et de l’intérêt commun, de l’autre, les valeurs du marché, vision à court terme et priorité donnée aux actionnaires. Car nous savons que les actionnaires privés refusent systématiquement d’assumer les conséquences d’aléas financiers éventuels et font donc courir dans ce type de structure un risque pour les finances de notre collectivité. Lire la suite

Préserver notre patrimoine naturel : actions pour le PNR du Massif des Bauges

Explication de vote de Christophe Boudot – 20 décembre 2018

Rapport n° 2561

Le 20 décembre 2018, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, le président du groupe RN, Christophe Boudot, s’est prononcé sur les actions régionales pour le Parc Naturel Régional (PNR) du Massif des Bauges :

Monsieur le Président,

ll apparaît après étude de ce rapport que les contours du périmètre du PNR du massif des Bauges seront élargis. En effet, les deux grands pôles urbains du secteur, à savoir les communes d’Annecy et de Chambéry, se voient, ce qui n’était pas le cas jusqu’alors, intégrés au projet de la future charte du PNR.

Or, Monsieur le Président, de nombreuses interventions depuis le début de mandat ont prouvé que nous sommes très attachés à la mise en place de politiques d’aménagement du territoire harmonieuses. Autant préciser ici dans ce rapport que nous ne trouvons pas notre compte. Peu d’éléments sur le respect de la ruralité et des identités locales mises à mal par le phénomène de métropolisation et bien sûr la mondialisation galopante. Au contraire, car en effet la seule vraie question qui devrait nous animer sur ces sujets est de savoir comment à notre époque on hérite d’un territoire, on le préserve et on l’enrichit, de manière à le transmettre aux générations futures. Lire la suite

La Région inscrit dans la durée son soutien aux chrétiens d’Orient et aux autres minorités victimes de violence ethniques et religieuses au Proche et Moyen-Orient

Explication de votes d’Agnès Marion – 20 décembre 2018

Rapport n° 2560

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 20 décembre 2018, Agnès Marion est intervenue pour commenter le plan régional d’aide au chrétiens et autres minorités ethniques et religieuses au Proche et Moyen-Orient, victimes de violence :

Monsieur le Vice-président,

Nous ne pouvons que nous réjouir de la poursuite de notre plan régional de soutien aux chrétiens d’Orient, mis en place suite à une question orale du groupe Rassemblement National, lors de notre plénière de juin 2017 au cours de laquelle nous vous alertions sur leur situation.

Comment rester insensibles au sort de ces minorités persécutées en raison de leur foi et en voie de disparition, alors que nous sommes héritiers d’une tradition diplomatique séculaire de protection des populations chrétiennes dans cette région.

Au-delà du devoir humanitaire, nous avons contracté une dette morale envers eux puisque les gouvernements qui se sont succédé à la tête de notre pays ne sont pas étrangers, par leur politique coupable, invariablement inféodée à celle des USA d’abord, puis à celle de l’Union européenne, aux événements catastrophiques sur le plan humanitaire et civilisationnel, qui se déroulent au Proche et au Moyen-Orient. Lire la suite

La Région aux côtés de ses agriculteurs

Intervention de Thierry Sénéclauze – 20 décembre 2018

Rapport n° 2568

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 20 décembre 2018, Thierry Sénéclauze a pointé les faiblesses de la politique agricole :

Monsieur le Président,

La Région aux côtés des agriculteurs ? Je dirais d’abord les agriculteurs aux côtés de leur Région, aux côtés du peuple, aux côtés des gens. Les agriculteurs nourrissent massivement depuis des années la population pour des prix sous-évalués, pour des produits non rémunérateurs, non payés, ce qui se traduit aujourd’hui par des difficultés permanentes et récurrentes,

Vous avez, au travers de ce rapport, un projet de soutien en urgence qui, malgré tout, arrive après une sécheresse 2018 écoulée dans une période hivernale déjà largement pluvieuse. On constate ici que 60 000 exploitations, 200 000 emplois régionaux sont menacés par des politiques agricoles européennes qui priorisent les importations de viande massives OGM issues de la déforestation, mais pas de l’agriculture intensive française
comme on voudrait nous le faire croire, et qui amènent nos agriculteurs à avoir des difficultés financières permanentes. Lire la suite

Protéger nos enfants : un plan ambitieux contre le harcèlement scolaire

Intervention de Sophie Robert – 20 décembre 2018

Rapport n° 2567

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 20 décembre 2018, Sophie Robert a commenté le plan régional contre le harcèlement scolaire :

Monsieur le Président, chers collègues,

“Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque, finalement, les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus au-dessus d’eux l’autorité de rien et de personne, alors c’est là, en toute beauté et toute jeunesse, le début de la tyrannie”. J’ai cité Platon, cinq siècles avant Jésus Christ, tout de même !

Eh bien, Monsieur le Président, nous y sommes, au début de la tyrannie. Dans ce rapport, vous évoquez le manque de moyens, l’absence d’évaluation, l’inefficacité des réponses actuelles face au fléau du harcèlement scolaire. Pourtant, tout le monde sait ici que de nombreux dispositifs existent déjà et que ce n’est pas à la Région de se substituer à eux. Lire la suite