Premiers déploiements de la nouvelle stratégie environnement énergie : accompagner les leader de demain

Explication de vote de Muriel Coativy – 14 juin 2018

Rapport n°AP-2018-06 / 07-2-1656

Le 14 juin 2018, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Muriel Coativy est intervenue sur la politique des LEADERS :

Monsieur le Président, chers collègues,

Accompagner les leaders de demain… OUI

Recapitaliser la société de capital-risque OSER énergies renouvelables et déployer le projet hydrogène sur la région :

  • Oui dans la mesure où l’Etat et les collectivités territoriales compétentes doivent impérativement retrouver la maîtrise publique de la production énergétique.
  • Oui dans la mesure où l’investissement dans la recherche de nouvelles sources d’énergie sera primordial dans l’avenir, avec comme objectif premier le maintien de notre indépendance énergétique.
  • Oui dans la mesure où les investissements doivent être consacrés uniquement aux actions les plus efficaces pour éviter les énergies émettrices de CO2 par euro dépensé. Or, nous ne pouvons que regretter que les investissements OSER soient actuellement essentiellement consacrés au solaire et à l’éolien, en contradiction avec la stratégie environnement énergie que vous venez précédemment de définir et de voter.

Lire la suite

Approbation du projet de statuts et rapport d’activités du Comité régional du tourisme Auvergne-Rhône-Alpes

Explication de vote de Marie Dauchy – 14 juin 2018

Rapport n°AP-2018-06 / 16-6-1660

Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes du 14 juin 2018 : Marie Dauchy est intervenue sur le rapport de l’Exécutif de Laurent Wauquiez au sujet de l’approbation du projet de statuts et rapport d’activités du Comité régional du tourisme (CRT) :

Rapport sur la préparation du budget européen 2020-2028 : mobiliser l’action européenne au service des projets concrets en Région Auvergne-Rhône-Alpes (avec amendement)

Explication de vote d’Antoine Mellies – 29 mars 2018

Rapport n° 1447

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 29 mars 2018, Antoine Mellies a critiqué la politique régionale sur la mobilisation des actions de l’Union Européenne en Auvergne-Rhône-Alpes :

Monsieur le Président.

Monsieur NEUDER, empreint de naïveté, j’ai cru que vous alliez défendre, comme prétend le faire le Président WAUQUIEZ sur tous les plateaux de télévision, une position euro-réaliste, voire euro-critique, pour rappeler avec les autres Régions de France et le gouvernement les intérêts français, auvergnats et rhônalpins auprès des instances européennes. Or, désolé de vous le dire, Monsieur NEUDER, mais en participant à la fable de la générosité européenne traduite en actes, vous êtes tombé dans tous les pièges. Vous vous réjouissez de l’instauration d’une relation directe entre les Commissaires de Bruxelles et la Région participant, sans le savoir, à l’effacement de l’Europe des nations au profit d’une Europe carcérale, assise sur des stratégies macro-régionales. Lire la suite

Agriculture française : comment sortir de la crise ?

Contribution de Thierry Sénéclauze – 12 mars 2018

J’étais invité, le mercredi 7 mars, à une conférence de Bruno Parmentier au lycée agricole de la Côte-St-André dans l’Isère sur le thème : “Nourrir la planète, l’enjeu du 21 siècle”. L’agriculture étant plus que jamais un acteur de stabilité géopolitique mondiale, Bruno Parmentier conférencier de renom, invité à l’initiative de la Coordination Rurale (deuxième syndicat agricole français), nous a exposé, pendant plus de 3 heures, la Politique Agricole Commune (PAC), la gestion des ressources, les traités de libre-échange (CETA, MERCOSUR, etc.), les OGM ou encore l’agriculture conventionnelle et biologique et les bouleversements qui vont remettre l’agriculture au cœur des enjeux de nos sociétés modernes.

La corrélation de tous les critères d’évolution de consommation à l’échelon planétaire promettent des beaux jours à une agriculture moderne et évolutive. Il faudra produire beaucoup plus et lutter contre les conséquences directes de l’urbanisation et de la bétonisation de la planète. L’agriculture et les agriculteurs sont trop souvent montrés du doigts à tort. Ces derniers sont désignés responsables et coupables des nombreux maux du 21ème siècle. Lire la suite

Taxe d’enlèvement des ordures ménagères – TEOM : Le Front National invite Laurent Wauquiez à saisir le tribunal administratif de Lyon.

Communiqué de Muriel Coativy – 7 décembre 2017

La Métropole de Lyon votedélibérément des taux excessifs de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères, depuis plusieurs années et ce, malgré les décisions annuelles du Tribunal administratif de Lyon de réduire ou d’annuler ces taux, sur saisine régulière de CANOL, association des Contribuables Actifs du Lyonnais.

Depuis plusieurs mois, particuliers et entreprises saisissent la justice pour obtenir la décharge totale des sommes versées au titre de cette taxe et, sans surprise, les magistrats leur donnent gain de cause.

Le 30 novembre 2017, Muriel COATIVY, au nom du groupe Front national Auvergne Rhône-Alpes, interpellait à l’occasion des questions orales de l’assemblée plénière de la région Auvergne Rhône-Alpes Monsieur le président et son exécutif, les enjoignant à ester en justice pour demander le remboursement du trop-perçu de la taxe poubelle au nom de l’hôtel de région Lyon Confluence.

Lire la suite

Question orale : Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères

Question orale du groupe FN, présentée par Muriel Coativy – 30 novembre 2017

En Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Muriel Coativy a abordé le sujet épineux des taxes d’enlèvement des ordures ménagères trop élevées :

Monsieur le Président,

Vous n’êtes pas sans savoir qu’un grand nombre de contribuables de la Métropole de Lyon saisissent depuis plusieurs mois le tribunal administratif de Lyon pour obtenir le remboursement de leur taxe poubelle appelée TEOM – Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères. Lire la suite

Rapport Développement durable de la Région Auvergne – Rhône-Alpes pour l’année 2017

Explication d’Olivier Amos – 29 novembre 2017

Rapport n° 1029

Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes du 29 novembre 2017 : Olivier Amos a pointé les faiblesses de la politique régionale auvergnate et rhônalpine du développement durable :

Monsieur le Président,

Ce rapport est pavé de bonnes intentions : beaucoup de saupoudrage de projets, mais quelle vision d’ensemble ?

Ces propositions surfent sur la vague du green-business mais évitent de poser les questions de fond : Lire la suite

Sophie Robert fait avancer la cause de la filière bois au Conseil régional

Communiqué du groupe FN – 3 octobre 2017

Le 29 septembre dernier s’est tenue une Assemblée plénière de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Plusieurs rapports importants étaient au menu, dont celui portant sur le « Plan régional en faveur de la filière bois », rapport que l’Exécutif a bien failli sacrifier sur l’autel de délais de réunion trop court, le Président WAUQUIEZ étant attendu le lendemain en Bretagne pour poursuivre sa campagne interne au sein des LR. On voit que l’intérêt général tient à peu de choses…

Sophie ROBERT, élue Front National de la Loire au Conseil régional a voté favorablement ce rapport tout en proposant dans son intervention la nécessité de défendre et de maintenir la qualité de nos productions sylvicoles qui dans l’avenir fera la différence avec les bois d’importation de moins bonne facture.

En dehors de tout esprit partisan, Sophie ROBERT a par ailleurs permis l’adoption par l’Exécutif régional d’un amendement proposé par un autre groupe d’opposition « pour l’inclusion d’une clause ‘Bois local’ dans les marchés publics de la région ». Lire la suite

Plan régional en faveur de la filière forêt-bois

Explication de vote de Sophie Robert – 29 septembre 2017

Rapport n° 777

Le 29 septembre 2017, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Sophie Robert a salué la promotion de la forêt et des bois régionaux par la Région :

Monsieur le Président, chers collèges,

Vous en êtes témoin, j’ai tendance à râler fortement sur les dossiers qui me semblent incomplets et là, je voudrais saluer le travail qui a été fait sur ce rapport. Le but, le financement et les moyens de mettre en œuvre notre soutien à la filière bois sont très précis. A tel point que j’ai cru relire mon programme lors de l’élection législative sur le sujet. Donc oui nous voterons avec beaucoup d’enthousiasme ce Plan régional.

En plus de ce plan, nous devrions aussi tenir compte de la conjoncture mondiale : Lire la suite