Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires : bâtir une Région d’avenir, solidaire et durable

Intervention d’Anne-Françoise Abadie-Parisi – 20 décembre 2019

Rapport n° 3454

Le 20 décembre 2019, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Anne-Françoise Abadie-Parisi (RN) est intervenue pour critiquer le Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET), présenté par l’Exécutif de Laurent Wauquiez :

Monsieur Le Président, chers collègues

En premier, je voudrais relever certains termes du mémoire. En effet nous avons déjà eu du mal à nous habituer aux prétentieux « cluster » « hub » « pôle multimodale », et maintenant voilà qu’ apparaissent dans ce texte « mobicoster », « Tiers-lieux », « crowd sourcing » « fermentescibles » « trames noires » et pour finir le redoutable « autosoliste » dont on pressent que vous allez l’avoir à l’œil celui-là ! « Quel diable de jargon entends-je ici ? Voici bien du haut style » pourrait redire  Gorgibus, le père infortuné des précieuses ridicules ! Comment se fait-il, Monsieur le Président, vous qui vous piquez d’être un fin lettré que vous nous ameniez à souffrir ceci ?

Lire la suite

Budget primitif 2020 : une Région gérée, une Région d’avenir (avec 17 amendements)

Intervention de Charles Perrot – 19 décembre 2019

Rapport n° 3750

Le 19 décembre 2019, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, le président du groupe RN, Charles Perrot, a abordé les points positifs et les points négatifs du budget régional 2020 de Laurent Wauquiez :


Amendement présenté par Muriel Burgaz

Le model AFPA est-il toujours adapté ?

Exposé des motifs :

La politique de « Formation » évolue, elle appartient de moins en moins à des organismes de formation et à l’état mais de plus en plus, et assez logiquement, au monde économique et aux entreprises. Les difficultés des AFPA l’attestent, elles ont du mal à remplir leurs formations qui ne sont pas spécialement conçues pour être adaptées aux réalités économiques régionales ni aux métiers en tension.
Malgré plus de 7 M€ alloués à l’AFPA, la Région n’en retire aucun résultat en matière d’aide au retour à l’emploi. C’est un financement à fonds perdus car malgré cette abondance d’argent public (Région + Etat) de nombreux centres AFPA sont en déroute financière et sur le point de déposer le bilan (comme notamment au Puy-en-Velay et à Aurillac…). Il faut donc tourner la page.
Nous proposons d’abaisser de 4 millions d’euros le montant de leurs subventions pour les transférer vers des filières et métiers en tension, comme les formations sanitaires et sociales.

Lire la suite

Approbation du plan régional de prévention et de gestion des déchets (PRPGD) (avec amendement)

Intervention de Maxime Chaussat – 19 décembre 2019

Rapport n° 3746

Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes du 19 décembre 2019 : Maxime Chaussat (RN) s’est prononcé pour le plan régional de prévention et de gestion des déchets, proposé par l’Exécutif de Laurent Wauquiez :

Monsieur de Président, chers collègues,

Comme nous le rappelle le préambule du rapport : « La loi NOTRe adoptée en 2015 a transféré des Départements aux Régions la compétence relative à la planification des déchets non dangereux et des déchets du BTP.»

Et les objectifs nationaux en la matière sont extrêmement ambitieux : « réduire de 10% les déchets ménagers (entre 2010 et 2020), réduire de 50% les déchets admis en installations de stockage (entre 2010 et 2025), porter à 65% les tonnages orientés vers le recyclage ou la valorisation organique en 2025, et recycler 70% des déchets du BTP en 2020. »

Lire la suite

Plan exceptionnel de soutien à la Drôme, l’Ardèche et l’Isère

Explication de vote de Christophe Boudot – 19 décembre 2019

Rapport d’urgence

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 19 décembre 2019, Christophe Boudot (RN) s’est prononcé en faveur du plan exceptionnel de soutien aux départements sinistrés par un tremblement de terre et par les intempéries qui l’ont suivies :

Lutter contre la violence faite aux femmes

Explication de vote de Marie de Kervéréguin – 19 décembre 2019

Rapport n° 3740

Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes du 19 décembre 2019 : Marie de Kervéréguin (RN) a pointé les incohérences de la politique régionale de L. Wauquiez (LR) au sujet de la violence faite aux femmes :

Monsieur le président,

Ce rapport interpelle.

Enfant, j’ai été témoin d’une femme victime de violence. Une violence silencieuse ; comme toute violence silencieuse : criante. Une femme de 21 ans fut forcée par son compagnon, de supprimer son bébé, pour « supprimer » le problème… Alors même que l’opinion se mobilise pour la protection de l’enfance, que la « fessée » est passible de condamnation, aujourd’hui cette même opinion reste silencieuse face à cette violence faite aux femmes…

Parmi les associations subventionnées par la Région au titre des violences faites aux femmes, je n’en trouve aucune qui s’adresse aux femmes enceintes en détresse. Confrontées à une grossesse imprévue ou non désirée, nombre de femmes subissent harcèlements et pressions pour les conduire à l’avortement. La pression pour pratiquer une IVG est une réelle violence subie et reconnue comme telle par la justice.

Lire la suite

Agir pour l’égalité entre les femmes et les hommes

Explication de Marie de Kervéréguin – 19 décembre 2019

Rapport n° 3752

Le 19 décembre 2019, en Assemblée plénière du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, Marie de Kervéréguin (RN) a critiqué les dérapages de la politique de l’égalité entre les femmes et les hommes de Laurent Wauquiez (LR) :

Monsieur le Président,

Notre groupe prend acte du rapport « agir pour l’égalité entre les femmes et les hommes et va mettre en lumière deux points parfaitement scandaleux.

Premièrement, vous passez votre temps à mettre en opposition les compétences avec le genre, vous mettez dos à dos les femmes contre les hommes…

En quoi cela agit-il contre l’égalité des hommes et des femmes ? Peut-on imaginer que chacun fasse comme il bon lui semble en fonction de ses goûts, de ses aptitudes et de ses choix personnels ?

Lire la suite

La droite de la lâcheté

Tribune libre parue dans La Région Auvergne-Rhône-Alpes n° 9 / Hiver 2019

En septembre dernier, sous la pression des groupes de gauche, L. Wauquiez a retiré, pour la seconde fois, car il avait déjà cédé en juin, un rapport portant sur une aide aux Chrétiens d’Orient victimes de la folie islamique meurtrière de Daech. Détail, nous direz-vous… Non, parce que L. Wauquiez, autoproclamé champion toute catégorie de la « droite » dite « des valeurs », montre ici, une fois encore, son vrai visage, celui d’un centriste mou, otage de la gauche pourtant moribonde, effrayé par l’ombre d’une ombre. Wauquiez : un requin herbivore !

Question orale du groupe RN : Attestation de non-recours au travail détaché

Question orale du groupe RN, présentée par Christophe Boudot – 18 octobre 2019

Monsieur le Président,

Par courrier en date du 23 août 2019 qui vous a été adressé ès qualité de Président de Région, les services juridiques de la Préfecture de Région sont intervenus au sujet de certains éléments du Cahier des clauses administratives particulières (CCAP) relatif à la restructuration du lycée Paul Painlevé à Oyonnax.

Dans ce courrier, les services de l’Etat vous demandent précisément « afin d’assurer une parfaite sécurité juridique à vos futurs contrats » (…) « à ne plus demander aux candidats pressentis de fournir une attestation de non-recours au travail détaché ».

Lire la suite

Présidence du Jury de concours de maîtrise d’œuvre “Restructuration et extension du Musée des tissus de Lyon (69)”

Explication de vote de Michel Dulac – 18 octobre 2019

Rapport n° 3495

En Assemblée plénière auvergnate et rhônalpine du 17 octobre 2019, Michel Dulac s’est prononcé sur la présidence du Jury de maitrise d’œuvre du Musée des Tissus de Lyon (69) :

Monsieur le président,

Concernant le musée du tissu, mardi 15 octobre 2019 à 13h38, nous avons reçu par mail la convocation du jury de maîtrise d’œuvre « présidée par Laurent Wauquiez ». Le 15 octobre, soit trois jours avant que le rapport de la plénière vous désignant comme président du jury ne soit voté…

Alors, certes, votre désignation est de droit, Monsieur le président, et elle ne fait aucun doute : à l’intérêt légitime que vous portez au sauvetage du musée des tissus, et nous partageons cet intérêt, se joint la visibilité, et même la publicité, que permet un tel dossier qui parle au cœur des Lyonnais.

Lire la suite